Luxottica: premier conseil d'achat de Credit Suisse.

le
0

(CercleFinance.com) - Credit Suisse a entamé ce matin le suivi du titre du lunetier italien Luxottica avec un premier conseil acheteur de 'surperformance'. Après la baisse (- 30% depuis le sommet de juin 2015), les analystes estiment que le cours actuel représente un bon point d'entrée dans une perspective de long terme. D'autant que les craintes récentes des investisseurs semblent exagérées. L'objectif de cours associé au conseil est fixé à 52 euros.

A la Bourse de Milan, l'action Luxottica prend 1,1% à 44,6 euros, en ligne avec l'indice FTSE Mib (+ 1,3%).

Comment expliquer la décrue du titre depuis l'an dernier ? Les analystes estiment que la fin du QE, le programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine, a joué contre les actions en général.

Mais le recul de Luxottica, qui capitalise 21 milliards d'euros (soit presque autant qu'Essilor), tient aussi à des raisons propres au groupe. Par exemple des craintes entourant le management alors que l'actionnaire majoritaire, Leonardo Del Vecchio, a affirmé sa présence ces derniers temps. 'Ces deux dernières années ont vu passer trois directeurs généraux', souligne la note.

Mais pour les analystes, il faut savoir raison garder alors que cette entreprise de premier plan concentre 9 milliards d'euros de ventes sur un marché global de 85 milliards. De plus, Luxottica fabrique lui-même 22% des montures qu'il vend, avec des marques détenues en propre comme Ray-Ban et Oakley. Sans oublier des licences “prestige” de la part de Chanel ou de Prada.

'Nous sommes persuadés que la force des marques clés comme Ray-Ban, la nature plus défensive du marché de l'optique et les investissements du groupe dans son réseau de détail devraient prémunir le titre des conséquences de l'affaiblissement de la demande dans la zone dollar', indique la note de recherche. 'De plus, le catalyseur que représentent les marchés émergents n'a pas encore donné toute sa mesure pour Luxottica, notamment la Chine qui ne représente que 3% du CA', ajoute Credit Suisse.

Credit Suisse estime enfin que la valorisation du titre Luxottica, historiquement élevée, est désormais moins tendue : à un horizon de 12 mois, le ratio valeur d'entreprise / résultat d'exploitation se situe à 14,7 fois, soit son plus bas niveau de ces deux dernières années. Et ce alors que le bénéfice par action devrait progresser en moyenne de 9% l'an ces trois prochaines années.

En vue sur l'agenda de Luxottica : les comptes semestriels, le 25 juillet.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant