Luxottica perd son 3e DG en 17 mois mais affiche un CA en hausse

le
0
BONS RÉSULTATS POUR LUXOTTICA, QUI PERD SON 3E DIRECTEUR GÉNÉRAL
BONS RÉSULTATS POUR LUXOTTICA, QUI PERD SON 3E DIRECTEUR GÉNÉRAL

MILAN (Reuters) - L'italien Luxottica, premier lunetier mondial, a perdu son troisième directeur général en 17 mois vendredi, son premier actionnaire et fondateur Leonardo Del Vecchio ayant resserré son emprise sur le fabricant de lunettes de soleil Ray Ban.

Son président-fondateur, 80 ans, va prendre un pouvoir exécutif, a annoncé la société dans un communiqué. Il héritera de la charge des marchés d'Adil Mehboob-Khan, arrivé de Procter & Gamble chez Luxottica en tant que co-directeur général il y a tout juste un an en pleine crise de gouvernance.

Luxottica est passé à sa présente structure, controversée, à deux directeurs généraux, à la fin de 2014 à la suite du départ de deux directeurs généraux en seulement deux mois pour cause de conflit avec le président-fondateur.

Le groupe a précisé que Massimo Vian, jusqu'à présent co-directeur général en charge des produits et opérations, resterait seul directeur général après le départ d'Adil Mehboob-Khan. Ce dernier recevra sept millions d'euros en plus de ses indemnités de départ et des bonus qui lui sont dus.

Leonardo del Vecchio détient 66,5% du capital de Luxottica, fondée en 1961 et devenue depuis leader mondial de son secteur.

La société a par ailleurs publié vendredi un chiffre d'affaires en hausse de 17% pour l'année 2015, à neuf milliards d'euros, le dollar fort ayant favorisé ses ventes en valeur en Amérique du Nord, son premier marché avec 60% de ses ventes.

(Valentina Za et Claudia Cristoferi, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant