Luxembourg - France (1-3) : tout sauf une promenade de santé pour les Bleus

le
0
Luxembourg - France (1-3) : tout sauf une promenade de santé pour les Bleus
Luxembourg - France (1-3) : tout sauf une promenade de santé pour les Bleus

L'équipe de France a effectué une rentrée des classes joyeuse et victorieuse en s'imposant au Luxembourg, un résultat bonifié par la défaite dans le même temps des Pays-Bas en Bulgarie, la grosse surprise du groupe. Elle conserve trois points d'avance sur la Suède, son nouveau concurrent le plus sérieux.

Mais les Bleus n'ont pas tout maîtrisé, loin de là, et ce succès essentiel ramène à la surface quelques sujets fâcheux jadis enterrés. Leur capacité à se faire peur restera le grand souci de la soirée alors qu'ils ont ouvert le score et n'ont pas su le garder bien longtemps. Et quand ils sont repassés devant, leur seconde période a diffusé encore quelques frissons. Il y a clairement des manques sur corners ou coups de pied arrêtés, un défaut de concentration notamment.

Tout le reste a plu et plutôt bien fonctionné. Le côté fort des Bleus aura été le droit, avec un Sidibé qui a marqué des points avant de sortir blessé après l'heure de jeu et, surtout, un Dembélé qui n'avait plus rien à voir avec celui de novembre lors de sa première titularisation en A contre la Côte d'Ivoire. L'ailier de Dortmund, à peine un an de haut niveau dans les chaussettes, a créé des différences importantes.

A lire > revivez la rencontre minute par minute

Mbappé a failli marquer sur son premier ballon

Ce n'est que le Luxembourg mais sa percussion a perturbé tous les défenseurs, obligés de commettre des fautes pour le stopper. Il est dans le coup aussi du penalty réussi par Griezmann. Franchement, on a vu un grand joueur hier, dont l'adaptation aux Bleus semble express. Ils sont comme ça, ces jeunes. ils n'ont plus besoin de 15 sélections pour s'imposer. Ils prennent très vite le pouvoir, pour peu que Deschamps leur tende la main.

L'écart réduit à son minimum n'a pas permis de voir Mbappé aussi tôt qu'on l'aurait aimé. Il est entré à la 78e, juste après le troisième but tricolore de Giroud, mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant