Luxe-Le constructeur de yachts Ferretti renoue avec les profits

le
0
    MILAN, 28 avril (Reuters) - Le constructeur italien de 
yachts Ferretti a publié jeudi son premier bénéfice trimestriel 
depuis sept ans, les nouveaux modèles lancés depuis sa prise de 
contrôle par le groupe chinois Weichai ayant dopé son carnet de 
commandes.  
    Weichai, propriété du conglomérat public chinois Shandong 
Heavy Industry Group, est entré en 2012 au capital de Ferretti, 
alors très endetté, et il a depuis injecté un total de 500 
millions d'euros dans l'entreprise.  
    "La situation économique en Italie n'a pas changé et le 
marché ne s'est pas amélioré. Nous avons fait mieux grâce aux 
ressources qui nous ont été apportées", a dit l'administrateur 
délégué de Ferretti, Alberto Galassi. 
    Sur les trois premiers mois de l'année, la société a dégagé 
un bénéfice net de cinq millions d'euros, à comparer à une perte 
de huit millions un an plus tôt, et il table sur un résultat net 
de 15 millions d'ici la fin de l'année.  
    Le carnet de commandes a atteint 363 millions d'euros en 
2015, contre 231 millions en 2014. 
    Ferretti, qui construit les yachts Pershing et les bateaux 
Riva dans six chantiers navals en Italie, prévoit de lancer 24 
nouveaux modèles au total sur la période 2015-2017.  
    La société a précisé jeudi que Piero Ferrari, fils du 
fondateur du constructeur automobile qui porte son nom, avait 
acheté 13,2% de son capital à Royal Bank of Scotland et à la 
société de gestion Strategic Value Partners.  
    Weichai détient le solde du capital. 
     
 
 (Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant