Lutte pour les ressources de la mer de Chine méridionale

le
0

Pékin a réaffirmé ses droits sur l'exploitation des ressources maritimes au large de la Chine. Les compagnies qui explorent dans les eaux chinoises doivent obtenir l'autorisation du gouvernement central chinois, a indiqué un responsable du ministère des Affaires étrangères, cité le 11 avril par la presse officielle.

Cette déclaration intervient une semaine après l'annonce par la compagnie d'Etat russe Gazprom d'un accord avec les autorités vietnamiennes pour réaliser des explorations en mer de Chine méridionale. Bien que les gisements, qui contiendraient 55 milliards de mètres cubes de gaz, soient proches des côtes vietnamiennes, le gouvernement chinois considère ces opérations comme des "activités illégales".

La mer de Chine méridionale, qui abrite des petites îles et des ressources en pétrole et en gaz, est l'objet de luttes territoriales entre la Chine, le Vietnam, les Philippines et la Malaisie. Ce sont notamment les îles Spratley qui font l'objet de contentieux entre ces pays, des gisements d'hydrocarbures étant situés au large de l'archipel. Jusqu'à présent, aucun pays n'a accordé de concession pétrolières ou gazières pour cette zone.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant