Lutte contre le racisme : «La passivité sur internet, c'est fini», avertit Valls

le , mis à jour à 16:25
11
Lutte contre le racisme : «La passivité sur internet, c'est fini», avertit Valls
Lutte contre le racisme : «La passivité sur internet, c'est fini», avertit Valls

Face au «racisme, à l'antisémitisme, à la haine des musulmans, des étrangers et à l'homophobie» qui «augmentent de manière insupportable dans notre pays», le Premier ministre Manuel Valls a présenté ce vendredi un plan de lutte de 100 millions d'euros sur trois ans. Ce plan comprend 40 mesures articulées autour de la justice, d'internet et de l'éducation.

Il fait également du racisme et de l'antisémitisme une «circonstance aggravante» pour tous les crimes et délits, en intégrant la répression des discours de haine au droit pénal général et en donnant la possibilité d'actions de groupe contre les discriminations. «Les Français juifs ne doivent plus avoir peur d'être juifs et les Français musulmans ne doivent plus avoir honte d'être musulmans», a lancé Manuel Valls depuis Créteil (Val-de-Marne)

QUESTION DU JOUR. Contre le racisme, l'Etat a-t-il raison de renforcer la surveillance d'internet ?

VIDEO. Lutte contre le racisme : les principales mesures du plan du gouvernement

«La passivité sur internet, c'est fini», a-t-il ajouté, alors que le plan prévoit la mise en place d'une «unité de lutte contre la haine sur internet» et d'obliger les hébergeurs de contenu à «disposer d'une représentation juridique en France». Les 100 millions serviront à financer une «grande campagne de communication», mais aussi des actions au niveau local, a précisé Gilles Clavreul, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. «Il y aura aussi 25 millions par an pour des politiques de lutte contre le racisme» dans le cadre de la politique de la Ville, a-t-il précisé.

VIDEO. Valls : le racisme augmente «de manière insupportable»

VIDEO. Plan Valls contre le racisme: les associations applaudissent

VIDEO. Valls présente un plan contre le racisme et l'antisémitisme

Les grands axes du plan

Sur le plan juridique, la répression des discours de haine sera désormais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le samedi 18 avr 2015 à 16:02

    L'information de 15h36 au sujet de manifestations violentes en Afrique du Sud, indique que la population noire est xénophobe, et n'aime pas des immigrés noirs. Les 100 millions pour financer "une grande campagne de communication". Devinez qui n'aura pas d'appel d'offres.

  • Berg690 le samedi 18 avr 2015 à 14:51

    Ce qui est certain : c'est fini pour le PS et ses barons dès 2017!!!!!!!!!

  • charleco le vendredi 17 avr 2015 à 20:43

    Politique scélérate et liberticide. L'Etat est l'ennemi du peuple, il cherche à le museler par tous les moyens.

  • frk987 le vendredi 17 avr 2015 à 17:27

    Si tu veux mon avis Manolo, laisse les gens exploser sur internet, c'est de la violence virtuelle, ça ne fait aucun dégâts physiques, mais lorsque Matignon sera pris d'assaut et que tu seras pendu, tu vas le regretter !!!!

  • janaliz le vendredi 17 avr 2015 à 16:59

    Il se pourrait que la passivité du peuple soit aussi terminée. Et ils devront apprendre à courir vite si tel devait être le cas.

  • aerosp le vendredi 17 avr 2015 à 16:52

    Vives les agences de communication !

  • kurki le vendredi 17 avr 2015 à 16:45

    1984 s'installe !

  • M940878 le vendredi 17 avr 2015 à 16:28

    un jour les français se révolteront et cela fera mal

  • M940878 le vendredi 17 avr 2015 à 16:21

    pensée unique oblige !

  • boudet le vendredi 17 avr 2015 à 16:17

    Et les Français ne doivent plus avoir peur d'aller dans les cités, il a oublié ?Oh, j'ai peut être gaffé, il ne faut pas stigmatiser sinon, il vont tout (ou plutôt encore plus)casser !!! Marre de cette politique de nul.