Lutte contre la haine raciale : Twitter doit faire plus

le
4
Lutte contre la haine raciale : Twitter doit faire plus
Lutte contre la haine raciale : Twitter doit faire plus

Twitter fait parler de lui, mais de la mauvaise manière. Après avoir autorisé des mots-clé (hashtag) à caractères clairement racistes (#UnBonNoir, #UnBonJuif, #SiJetaisNazi), le site de micro-blogging refuse aujourd'hui de discuter avec le Centre Simon Wiesenthal qui traque les criminels de guerre nazis et lui a demandé, ainsi qu'aux autres réseaux sociaux, de retirer toutes les publications incitant «à la haine».

«Nous avons besoin que Facebook, Google, Twitter et YouTube agissent»

Globalement, l'organisation a relevé en 2013 près de 20 000 mots-clé ou références au terrorisme ou à l'extrémisme, soit 30% de plus qu'en 2012. «Si nous voulons compliquer la vie des recruteurs de terroristes, nous avons besoin que Facebook, Google, Twitter et YouTube agissent», a déclaré Abraham Cooper, président associé du Centre Wiesenthal lors d'une réunion à Washington. «La multiplication des formations pour terroristes et l'utilisation abusive des médias sociaux et des forums de discussions par les extrémistes laissent présager la multiplication d'attaques de loups solitaires ici comme à l'étranger», a-t-il mis en garde.

Twitter «pas responsable du contenu posté»

Sauf que si Facebook a donné son accord pour «nettoyer» les pages contenant des incitations à la violence et à la haine, Twitter s'est refusé à toute discussion. «Nous n'avons pas réussi à avoir de réponse de la part de Twitter», a indiqué Abraham Cooper. Le réseau social, qui a pour habitude de prôner le premier amendement de la Constitution américaine (sur la liberté d'expression), affirme dans sa charte ne pas être responsable des contenus postés, invitant simplement ses utilisateurs à «ne pas publier des menaces de violences directes et spécifiques envers les autres».

Pas assez satisfaisant pour le Centre Wiesenthal, qui a également pointé du doigt YouTube, où des militants violents ont déjà pu mettre en ligne des manuels de...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 9 mai 2013 à 14:27

    N'oublions jamais, que la "haine raciale" ne peut exister et se manifester, que si l'objet de cette "haine", est RÉEL et MOTIVE ?!!!...

  • M7403983 le jeudi 9 mai 2013 à 13:36

    Quand le lis les messages de haine vis à vis de l'ancien président par certaines personnes sur ce forum, je me demande s'il ne s'agit pas d'une certaine forme de haine ... raciale ???

  • M4145394 le jeudi 9 mai 2013 à 13:28

    VOUS AVEZ OUBLIE UN BON BLANC CAR C EST DE PLUS EN PLUS COURANT EN FRANCE....!!

  • M2723293 le jeudi 9 mai 2013 à 13:19

    la violence verbale envahit notre société à grande vitesse. La politique, les médias, le sport, pensent que l'outrance des mots va créer le buzz et tous s'étonnent que cela fasse tache d'huile.Nous sommes tous responsables de cette déviance de la société. Attention!Quand les mots ont épuisé leur violence, c'est le physique qui prend le relais.