Lutte contre l'Etat islamique : l'Iran met le nucléaire dans la balance

le
1
Lutte contre l'Etat islamique : l'Iran met le nucléaire dans la balance
Lutte contre l'Etat islamique : l'Iran met le nucléaire dans la balance

L'Iran est prêt à travailler avec les Etats-Unis et ses alliés dans la lutte contre l'Etat islamique, mais voudrait voir plus de «souplesse» dans les négociations sur son programme nucléaire. «L'Etat islamique est une menace pour la sécurité du monde, pas notre programme (nucléaire), qui est un programme pacifique», a affirmé à l'agence Reuters un responsable iranien, sous couvert d'anonymat. Téhéran rejette les allégations occidentales selon lesquelles le pays cherche à produire l'arme nucléaire.

Un autre responsable demande «de la souplesse des deux côtés» sur le nombre de centrifugeuses, alors que l'Iran est sous le coup de nouvelles sanctions américaines depuis le 29 août. Mais des responsables occidentaux disent que Téhéran n'a pas soulevé cette idée lors du round de négociations sur le nucléaire qui a repris à New York vendredi, même si la lutte contre Daesh a été abordée en marge de la rencontre.

Des signaux contradictoires

Depuis l'annonce d'une intervention américaine pour contrer l'avancée de l'Etat islamique, l'Iran et les occidentaux ont envoyé des signaux contradictoires. Cette semaine, le secrétaire d'Etat John Kerry a affirmé que l'Iran avait «un rôle à jouer» tout en excluant une coopération militaire, en raison de son «engagement en Syrie et ailleurs».

De son côté, le «Guide suprême» iranien, Ali Khamenei, a dit cette semaine avoir rejeté une demande américaine de coopération sur le terrain, proposition que Washington a démenti. L'un des responsables interrogé par Reuters explique pourtant que «l'Iran est très influent dans la région et peut aider à combattre l'Etat islamique», tout en expliquant que cette démarche serait donnant-donnant et n'inclurait pas forcément une participation au combat.

Il y a deux semaines, la BBC et CNN avaient affirmé qu'Ali Khamenei avait donné son accord à une coopération avec les Etats-Unis, obligeant Washington et Téhéran a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le lundi 22 sept 2014 à 06:47

    L iran veut la bombe nucléaire. Point.