Lutte antiterroriste: "Tout n'a pas été fait", selon Sarkozy

le
12
Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de la droite, lors d'un meeting à Neuilly-sur-Seine, le 7 novembre 2016 ( AFP / Eric FEFERBERG )
Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de la droite, lors d'un meeting à Neuilly-sur-Seine, le 7 novembre 2016 ( AFP / Eric FEFERBERG )

Nicolas Sarkozy a estimé mardi, à quelques jours de la date anniversaire des attentats du 13 novembre, que "tout n'a pas été mis en oeuvre" par François Hollande en matière de lutte contre le terrorisme, critiquant l'utilisation qui a été faite de l'état d'urgence ces derniers mois.

"Tout n'a pas été mis en oeuvre, toutes les conséquences n'ont pas été tirées", a déclaré le candidat à la primaire de la droite sur Sud Radio et Public Sénat alors qu'il était interrogé sur les mesures prises par le chef de l'Etat après les attentats.

"C'est la raison pour laquelle j'interrogerai par référendum le 18 juin 2017 les Français, pour leur demander l'autorisation que (...) le futur ministre de l'Intérieur puisse mettre en résidence administrative préventive avec obligation d'y demeurer des gens dont les services spécialisés nous auront indiqué qu'ils pourraient être dangereux", a-t-il dit, réaffirmant l'une de ses propositions de campagne.

"Les +fichés S+, il y en a 12.000 mais il y en a quelques centaines dont les services spécialisés ont besoin de les assigner avant qu'ils commettent quelque chose, pour voir où ils en sont de leur processus de radicalisation", selon lui.

Comme on lui demandait s'il fallait prolonger l'état d'urgence qui prendra fin en janvier, l'ex-président a critiqué l'utilisation qui en a été faite par le gouvernement : "la question de l'état d'urgence est anecdotique, ce qui compte c'est qu'est ce qu'on en fait. Aujourd'hui, on n'en fait rien, il y a état d'urgence et la place de la République a été occupée pendant des mois, il y a état d'urgence et il y a 3.000 migrants en situation irrégulière sous le métro Stalingrad, il y a état d'urgence et à Notre-Dame-des-Landes il y a des dizaines d'hectares qui sont occupés, et il y avait état d'urgence et on a fait des fans zones (pour l'euro de football, ndlr)".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M415325 il y a 4 semaines

    Non car sinon pas de prochain attentat et pas de commémoration pour hollande pour faire pleurer dans les chaumières et tenir les masses mais les Francais ne sont plus dupes

  • M1461628 il y a 4 semaines

    Ce type est imposteur 100% culot 0% éthique

  • M1461628 il y a 4 semaines

    20 et 27 novembre venez nombreux pour virer ce sinistre personnage, la France mérite mieux que NS comme les USA mérite mieux que TRUMP

  • 2010jpge il y a 4 semaines

    qu'a t'il fait pendant cinq ans au pouvoir ? la critique est facile mais l'art difficile !!! entêté .......

  • Neova il y a 4 semaines

    Je préfèrerais donner l'autorisation à un juge de mettre ce scélérat sur le banc d'un tribunal pour qu'il réponde de ses actes délictueux

  • M2310631 il y a 4 semaines

    Sarkozy rejoint le club très large des déclarants que tout va mal.Avec Lepen, Sarko et tous les raleurs de tout poils qui vous expliquent que ça fait trente années que ça dure, que ça suffit, que c'est la faute des juifs des noirs des arabes des énarques des banquiers des grévistes et des raleurs !La vie est simple, il suffit de trouver à qui est la faute pour éviter de trouver des solutions.

  • M1461628 il y a 4 semaines

    "I have a dream" Martin Luther King"Je vous ai compris" Charles de Gaulle"Double ration de frites pour tout le monde" Nicolas Sarkozy00:28 - 8 Nov 2016

  • M1461628 il y a 4 semaines

    Sarkozy responsabilité directe concernant les 23 millions d'€ de fausses factures....égo XXL et éthique xxs au fonds en méprisant la justice il méprise les français......quand on ne sait pas gérer les finances de campagne on reste modeste sur ses engagements.......

  • M1461628 il y a 4 semaines

    Pathétique et minable

  • M1461628 il y a 4 semaines

    Un peu de décence si vous en êtes encore capable