Lundi, les marchés européens pourraient connaître un nouvel accès de fièvre

le
0

C'est bien connu : les marchés détestent l'incertitude. Ils risquent d'être servis ce week-end avec deux échéances électorales cruciales, l'élection présidentielle autrichienne et le référendum italien. Ces deux rendez-vous précéderont la réunion de l'Eurogroupe quelques heures plus tard, qui doit faire un point sur le dossier grec.

Prés de six mois après la 'surprise' du Brexit, les cambistes redoutent un nouveau rejet des élites et de la construction européenne. Ainsi, en Autriche, jamais l'extrême droite n'a été si près de conquérir la magistrature suprême. Les marchés redoutent des métastases dans la Botte comme en témoigne l'envolée du taux à dix ans italien, passé en un peu moins d'une semaine de 1,8 à plus de 2,1 %, comme le relève Saxo Bank.

Si l'Italie cristallise toutes les craintes, c'est parce que le Premier Ministre italien a transformé un référendum constitutionnel en plébiscite de sa politique. Son projet de vider le Sénat italien de tout pouvoir législatif risque de remettre en selle le parti populiste de l'ancien comédien Beppe Grillo. Pourtant, les Italiens appellent depuis longtemps cette purge de ce qui au fil des ans est devenu le refuge de 'La Caste', comme ils surnomment leur personnel politique. Matteo Renzi a-t-il joué avec le feu ? Il pensait se relancer en s'adressant directement aux Italiens. Il a pris le risque d'ouvrir la boîte de Pandorre des rancoeurs accumulées dans une économie en retournement. Mais qui reste à la traîne de ses voisins européens.

Au-delà d'un accès de volatilité sur les taux et les obligations souveraines européennes, les marchés redoutent un désaveu cinglant envers Matteo Renzi. Il n'aurait alors d'autre choix que de remettre sa démission et de convoquer de nouvelles élections générales en Italie. Ce qui ouvrirait un boulevard à Beppe Grillo et ses troupes. Les derniers sondages indiquent une victoire du "non". Ici et là, certains se rassurent ...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant