Lundi de Pentecôte : la journée de solidarité rapportera 2,4 milliards

le
28
Lundi de Pentecôte : la journée de solidarité rapportera 2,4 milliards
Lundi de Pentecôte : la journée de solidarité rapportera 2,4 milliards

Travaillera ou travaillera pas aujourd'hui ? Selon une étude réalisée par le groupe d'intérim Randstad, « huit salariés sur dix resteront à la maison aujourd'hui ». Ce qui signifie, à l'inverse, qu'à peu près 20 % des Français prendront le chemin du travail. Certes, depuis 2008, le lundi de Pentecôte est à nouveau un jour férié. Depuis cette date, le choix de la date de la journée de solidarité instaurée en 2004 après la canicule de 2003, fatale à près de 19 000 individus en France (dont un grand nombre de personnes âgées), est laissé à la libre appréciation des employeurs. Trois options sont possibles : demander aux salariés d'effectuer sept heures supplémentaires « gratuites » dans l'année, supprimer une journée de RTT ou venir faire travailler son personnel durant n'importe quel jour férié (à l'exception du 1 er Mai), le salarié étant libre de poser un congé ou une RTT ce jour-là. Dans les faits, donc, rien ne s'oppose à ce que ce lundi de Pentecôte ne soit pas chômé mais travaillé.

Même si, selon Randstad, « les entreprises sont chaque année plus nombreuses à réduire leur activité le lundi de Pentecôte, voire à fermer boutique », pour plusieurs secteurs, cette journée sera comme une autre. C'est le cas pour les grandes surfaces, les commerces, les musées nationaux, les piscines. Idem pour les services publics (police, hôpitaux, ramassage des ordures), les aéroports, les transports en commun (SNCF et métro) tournant eux au ralenti, à l'instar des autres jours fériés de l'année. Calme plat en revanche dans l'industrie et dans le BTP ainsi que dans le secteur de la logistique, les transporteurs routiers étant interdits de circulation. Au total, combien de Français sont-ils, précisément, à travailler aujourd'hui ? Le ministère du Travail dit ne pas avoir de statistiques suffisamment détaillées pour répondre à cette question.

Une chose est sûre : que la journée de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 10 juin 2014 à 09:18

    puck, ils sont déjà partis.

  • M1945416 le mardi 10 juin 2014 à 08:03

    15 a 25 Milliards par an , nous coûtent les doublons et mille feuille territoriale, voilà ou sont les sous, alors faire bosser des gens sans les payer ; ça a un nom, je me demande même si c'est légale... l'esclavagisme est aboli

  • fbordach le lundi 9 juin 2014 à 22:34

    @idem12 des petits vieux ou des vieux K.ons?

  • idem12 le lundi 9 juin 2014 à 22:32

    c'est vrai que psdi fait parti des petits vieux du coup on comprend mieux lol

  • fbordach le lundi 9 juin 2014 à 22:31

    Petit Socialiste Définitivement Idiot, la justice sociale c'est aussi la fin des régimes de retraites comme le votre, espèce de saprophyte!

  • psdi le lundi 9 juin 2014 à 19:48

    J'espère que n'avez pas oublié nos petits vieux et donné en temps et en heures. Les petits vieux vous remercient pour votre générosité.

  • puck le lundi 9 juin 2014 à 18:44

    M7097610 je trouve aussi que vos parents doivent partir au plus vite pour qu'ils ne nous coûtent pas trop cher trop longtemps .

  • nicog le lundi 9 juin 2014 à 16:49

    Thi savi: J'ai été 12 ans en Prof. Lib. donc je connais. Ben oui, une journée pour rien, comme les salariés des boites privées. Pas compliqué à comprendre. Idem pour les fonx. Idem pour les Régimes spéciaux.

  • loco93 le lundi 9 juin 2014 à 15:09

    Les vieux ont pourtant connu l'immobilier à prix "bradé"... Et ce sont ces mêmes vieux qui disaient qu'avec la pierre, on y gagne à tous les coups!

  • M7097610 le lundi 9 juin 2014 à 14:54

    mes voisins vieux me narguent avec leurs mercedes et audi, leurs voyages des mois entiers à l'autre bout du monde...et c'est à moi de travailler pour les payer , me sentir obligé de rouler en voiture française pour donner du travail à Rennes ? Vivement le départ de cette génération et le plus vite sera le mieux...