Lumigon T3 : le premier smartphone doté d'un capteur à vision nocturne

le
0
Lumigon T3 : le premier smartphone doté d'un capteur à vision nocturne
Lumigon T3 : le premier smartphone doté d'un capteur à vision nocturne

Ce smartphone scandinave hautement porté sur l'image, la sécurité des données et les matériaux premiums pourrait bien combler le vide laissé par le Samsung Galaxy Note 7.À présent que la phablette Samsung est revenue dans sa boîte pour un retour à l'envoyeur, il faut lui trouver une doublure dans le rôle de "smartphone Android phare".

Et s'il s'agissait du Lumigon T3 ? Doté d'une esthétique scandinave (Lumigon est une firme danoise), tout d'acier inoxydable et de verre orné, il résiste à l'eau et au sable. Il embarque bon nombre de fonctionnalités innovantes et originales, notamment une face arrière sensible au toucher (pour permettre le défilement des pages à l'écran d'une main) ou la caméra à vision nocturne pour les selfies de minuit en extérieur.

"Le T3 a été créé pour ceux qui veulent sortir du lot", explique Lars Gravesen, PDG de Lumigon. "Le design danois respire l'artisanat, la simplicité et la fonctionnalité grâce à des matériaux de qualité et des fonctionnalités innovantes réunis en un beau produit premium".

Le modèle embarque un processeur de octocore de 64-bit cadensé à 2,2GHz. Un total de 3 Go de RAM accentue la rapidité et la fluidité des opérations. L'écran est un modèle HD Super AMOLED de 4,8 pouces. L'espace de stockage de 128 Go est standard. "Dans un monde avide de données, nous voulions offrir assez de capacité de stockage pour que l'utilisateur ne manque jamais d'espace", explique Lars Gravesen.

Le smartphone embarque 3 caméras. En plus du capteur 2K à vision nocturne capable de filmer dans le noir le plus complet, un capteur 4K s'installe à l'arrière et jouit d'une intelligente fonction auto-focus. À l'avant, un capteur 2K à selfie avec flash et miroir intégrés s'enclenche en tapotant le dos du téléphone.

Le téléphone mise également sur les fonctionnalités de sécurité, notamment grâce à un scanner d'empreintes digitales et à un 'coffre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant