Lukoil se tourne vers le Kurdistan

le
0

Commodesk - La première compagnie pétrolière privée russe, Lukoil, s'intéresse aux hydrocarbures du Kurdistan irakien, région autonome du nord-est du pays. D'après les journaux russes Kommersant et Moscow Times, sa filiale de trading Litasco, enregistrée en Suisse, a acheté de la production provenant du Kurdistan. L'achat porterait sur 19.000 tonnes de condensé de pétrole et de gaz.

Depuis le début de l'année, plusieurs grandes compagnies pétrolières ont signé des contrats directement avec le Kurdistan, sans passer par les autorités fédérales irakiennes, car les conditions sont plus avantageuses. Mais Bagdad ne reconnaît pas ces accords et les a dénoncés à maintes reprises, menaçant même de retirer ces entreprises du marché irakien.

Lukoil prend donc des risques, d'autant que le 18 novembre dernier, le gouvernement irakien avait marqué sa préférence envers Lukoil et le chinois CNPC, pour racheter la participation d'Exxon Mobil dans le gisement de West-Qurna.

Bagdad et Erbil avaient signé fin septembre un accord relatif au partage des revenus pétroliers et à la reprise des exportations depuis le Kurdistan, mais les deux parties ne s'étaient pas entendues sur la signature des contrats avec les compagnies pétrolières.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant