Lugano a-t-il une chance de rester ?

le
0
Lugano a-t-il une chance de rester ?
Lugano a-t-il une chance de rester ?

L'arrivée de son grand ami Edinson Cavani au PSG changera-t-elle la donne ? Mis à l'écart puis prêté à Malaga sous l'ère Carlo Ancelotti, Diego Lugano n'est plus le bienvenu à Paris. Mais l'Uruguayen est conscient que les cartes sont redistribuées depuis la prise de fonctions de Laurent Blanc. Pour mettre tous les atouts de son côté, l'ancien joueur de Fenerbahçe a d'abord usé de superlatifs pour se mettre le nouvel entraîneur parisien dans la poche. « Je n'ai jamais joué contre lui, ni comme joueur ni comme entraîneur, mais ce que je sais, c'est que Laurent Blanc était un excellent joueur, quelqu'un de gentil, très apprécié et très respecté, avait-il confié à nos confrères du 10Sport. Concernant le poste d'entraîneur du PSG, je ne peux pas me prononcer car je ne connais pas sa façon de travailler. Mais ce dont je suis sûr, c'est qu'il connait très bien le foot. Au regard de sa carrière et de son palmarès, il a quand même fréquenté de grands clubs et remporté beaucoup de titres. Il a donc de l'expérience. » Assez pour voir en Lugano un défenseur à la hauteur pour les nouveaux défis du club ? C'est moins certain?

Un prêt infructueux à Malaga

Car depuis son arrivée dans la Capitale en août 2011 en provenance de Fenerbahçe (3,5 millions d'euros), le défenseur uruguayen n'a jamais été à la hauteur. Son seul fait d'arme : un but de la tête libérateur lors des 32emes de finale de la Coupe de France face au modeste club amateur de Locminé. Assurément le meilleur (et le seul) souvenir positif laissé par le joueur de 32 ans à Paris. Car la suite est un long calvaire. Ses prestations peu convaincantes le font même passer derrière Zoumana Camara dans l'esprit de Carlo Ancelotti, arrivé en décembre à la place d'Antoine Kombouaré. La concurrence est rude avec Thiago Silva, Alex et Mamadou Sakho au sein de l'effectif. Ultime affront pour celui qui portait le brassard de capitaine en Turquie : il n'est pas inscrit sur la liste des joueurs parisiens pour la Ligue des Champions. Une situation qui l'oblige à gagner du temps de jeu ailleurs. L'opportunité Malaga se présente alors. Un prêt qui tourne encore une fois au fiasco après plusieurs blessures et seulement onze matchs disputés dans l'anonymat le plus complet.

Avec Alex dans la charrette ?

Dès lors, on imagine mal comment l'Uruguayen, qui garde la confiance d'Oscar Tabarez avec la Celeste, pourrait retrouver une place dans l'effectif depuis l'arrivée de Marquinhos, le prometteur défenseur brésilien de 19 ans. Seule lueur d'espoir pour le numéro 15 parisien ? Le départ de Mamadou Sakho et/ou d'Alex d'ici la fin du Mercato. Si le premier a exprimé à plusieurs reprises son intention d'aller voir ailleurs à quelques mois de la Coupe du Monde, l'arrivée de Laurent Blanc a modifié ses plans. Le Président comprend la position du défenseur des Bleus mais fait tout pour le retenir. « J'ai eu une discussion avec Sakho, surtout que le joueur était demandeur, a expliqué l'entraîneur parisien. Tout est clair. Si le PSG veut devenir et devient déjà un grand club, il faut que les joueurs comprennent qu'il y aura de la concurrence à tous les postes. Dans tous les grands championnats, il y a pratiquement deux équipes et tous les postes sont doublés. Tu ne peux qu'être réceptif car tu vois ce qui se passe ailleurs. » En revanche, Alex semble poussé vers la sortie. Le départ de l'ancien défenseur de Chelsea est à l'ordre du jour. Le ménage va bientôt commencer au PSG et Diego Lugano, qui pourrait retourner en Turquie (Sivasspor), semble déjà faire partie des encombrants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant