Lufthansa veut poursuivre la réduction de ses coûts

le
0

* Baisse de 11% du bénéfice des compagnies aériennes allemandes * Le bénéfice opérationnel vu en hausse en 2015 * Le titre baisse de plus de 2,5% (Actualisé avec détails) par Victoria Bryan FRANCFORT, 12 mars (Reuters) - Lufthansa LHAG.DE a annoncé jeudi que l'âpreté de la concurrence en Europe et ailleurs l'obligeait à poursuivre la réduction de ses coûts en dépit de la menace de nouvelles grèves brandie par ses pilotes. Cela n'empêche pas la compagnie aérienne de tabler pour cette année sur un bénéfice d'exploitation ajusté de plus de 1,5 milliard d'euros, contre 1,2 milliard en 2014, à la faveur notamment des premiers fruits de ses investissements dans de nouveaux avions et dans le réfection des aménagements intérieurs, ainsi que de l'amélioration de la rentabilité de certaines filiales. Après avoir ouvert en légère hausse, le titre Lufthansa reculait de 2,76% à 13,0450 euros vers 12h05 GMT alors que l'indice regroupant les valeurs du tourisme et du transport aérien européennes .SXTP gagnait 0,5%. Carsten Spohr, président du directoire de Lufthansa, a déclaré lors d'une conférence avec des analystes financiers qu'il anticipait une consolidation dans le secteur en Europe, ajoutant que son groupe était prêt à y participer. "Le cas échéant, Lufthansa ne peut pas rester à l'écart et Eurowings sera notre outil dans ce processus", a-t-il dit, se référant à la nouvelle unité à bas coûts de l'entreprise. En 2014, les activités allemandes du groupe, qui incluent les compagnies aériennes Lufthansa et Germanwings, ont vu leur bénéfice baisser de près de 11%, à 252 millions d'euros. Comme les autres transporteurs aériens historiques, Lufthansa doit affronter en Europe la concurrence des compagnies aériennes à bas coûts et, sur les vols long-courrier, celle des compagnies du Golfe. Face à cette situation, Lufthansa a tenté de revoir à la baisse les accords salariaux passés avec les syndicats, tout en concentrant ses efforts sur le développement d'une activité à bas coûts. Ces choix ne sont guère du goût des pilotes de l'entreprise, qui ont fait grève à dix reprises l'an dernier et se disent prêts à continuer sur leur lancée en 2015. Carsten Spohr a dit être en discussions avec les pilotes, ajoutant s'attendre à des solutions dans les prochaines semaines ou les prochains mois. HAUSSE ANTICIPÉE DU RÉSULTAT DES COMPAGNIES ALLEMANDES "Il ne fait pas de doute que nous avons besoin de nouvelles mesures", avait dit auparavant à des journalistes Simone Menne, la directrice financière de Lufthansa. "La concurrence ne faiblit pas." Pour faire baisser ses coûts, Lufthansa mise sur le développement de sa filiale Eurowings, dont le personnel ne bénéficie pas des même accords collectifs que ceux de Lufthansa et de Germanwings. La direction a dit attendre des concessions de ses salariés avant de reprendre l'expansion de ses deux marques principales. L'annonce de nouvelles mesures de réduction des coûts fait écho à celle d'Air France-KLM AIRF.PA le mois dernier, qui a estime que la hausse du dollar et la baisse de ses recettes pourraient quasiment effacer en 2015 les gains attendus du recul du prix du kérosène. ID:nL5N0VT1P2 De son côté, International Consolidated Airlines Group ICAG.L (IAG), la maison mère de British Airways et Iberia, paraît en bien meilleure forme que ses deux principaux concurrents puisqu'il relevé il y a deux semaines de plus de 20% sa prévision de bénéfice 2015. ID:nL5N0W125W Lufthansa anticipe néanmoins une amélioration "tangible" du bénéfice de sa division compagnies aériennes allemandes cette année. Et, au niveau du groupe, la division fret, dont le bénéfice est passé de 79 millions d'euros en 2013 à 100 millions l'an dernier, contribuera également à la hausse du résultat d'exploitation. Lufthansa a précisé s'attendre à une facture carburant de six milliards d'euros cette année, 800 millions de moins qu'en 2014, mais un peu plus que la prévision de 5,8 milliards livrée en janvier. (Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant