Lufthansa n'a pas d'information sur les motivations du pilote

le
2

BERLIN, 26 mars (Reuters) - Lufthansa, maison-mère de la compagnie Germanwings, a dit jeudi ne pas avoir d'information pour l'heure sur ce qui a pu pousser le copilote à précipiter un A320 dans les Alpes mardi et tuer 150 personnes, assurant que la sélection et la formation des pilotes étaient très bonnes au sein de la compagnie. Le procureur de Marseille a déclaré jeudi que le copilote, Andreas Lubitz, 28 ans, avait provoqué délibérément l'accident. (voir ID:nL6N0WS06O Le PDG de la compagnie, Carsten Spohr, a déclaré lors d'une conférence de presse ne pas avoir d'élément indiquant une fragilité psychologique chez le copilote, précisant seulement que ce dernier avait fait une pause de plusieurs mois il y a six ans, durant sa formation, pour une raison inconnue. "Quelles que soient les règles de sécurité, quelle que soit la hauteur à laquelle on place la barre, et nous avons des standards incroyablement hauts, il n'y a aucun moyen d'écarter totalement ce genre d'incident", a dit Carsten Spohr. "Ce qui s'est passé était inimaginable pour nous", a-t-il ajouté, soulignant que la compagnie choisissait ses pilotes avec beaucoup de rigueur et que le copilote de l'A320 avait passé les contrôles médicaux et psychologiques. (Matthias Inverardi, Gregory Blachier pour le service français, édité par Yves Clarisse)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vxboucau le jeudi 26 mar 2015 à 15:40

    Lui par contre etait motivé .

  • M8386771 le jeudi 26 mar 2015 à 15:24

    De même que pour les attentats suicides, les crashes suicidaires sont très difficilement évitables parce qu'ils défient la logique "humaine". Toute mesure de contrôle a quelque part ses failles et parfois ses revers, surtout face à des gens qui méprisent leur existence et surtout la vie des autres.