Lufthansa-Le personnel navigant en grève à partir de vendredi

le , mis à jour à 21:02
0

(Actualisé avec date de la grève) FRANCFORT/BERLIN, 5 novembre (Reuters) - Le principal syndicat du personnel navigant de la compagnie aérienne allemande Lufthansa LHAG.DE , l'Ufo, a lancé jeudi un appel à la grève d'une semaine à partir de vendredi après la rupture des négociations avec la direction au sujet des retraites. Le syndicat a précisé que la grève ne commencerait pas avant 11h00 GMT et que des précisions seraient données vendredi matin. Lufthansa a dit de son côté ne pouvoir travailler sur une modification de la programmation de ses vols, le syndicat n'ayant pas donné de précisions sur les modalités de la grève. Les grèves ont coûté 130 millions d'euros à la compagnie allemande depuis le début de l'année. Les autres compagnies du groupe, Swiss, Austrian Airlines, Germanwings, Eurowings et Brussels Airlines, ne sont pas concernées par le mouvement de grève. Lufthansa a annoncé jeudi après-midi que l'Ufo avait rejeté une proposition qui répondait à toutes les exigences du syndicat pour les employés actuels mais prévoyait l'introduction d'un nouveau régime pour les futurs embauchés. Or, l'une des principales revendications du syndicat est un traitement identique pour tous les employés, quelle que soit leur date d'embauche. A la recherche de solutions pour réduire ses dépenses d'exploitation, Lufthansa négocie avec diverses catégories de personnels, notamment sur les retraites et les départs anticipés, sujet qui suscite une forte opposition. La compagnies aérienne a également eu jeudi des discussions avec le puissant syndicat des services Verdi sur les conditions de retraite de quelque 33.000 salariés au sol, du fret aérien et autres employés en cabine. Ces discussions se sont achevées sans accord, a déclaré Verdi. De nouvelles négociations sont prévues le 10 novembre, a précisé le syndicat. Ces 18 derniers mois, le syndicat des pilotes a organisé une dizaine d'arrêts de travail au sujet des départs à la retraite anticipés et des projets de développement du groupe dans le low-cost. La dernière grève, en septembre, a été déclaré illégale par la justice qui a estimé que les pilotes n'avaient pas le droit de faire grève sur les questions relevant de la stratégie, telle que le développement dans les vols économiques. En Bourse, Lufthansa a fini en baisse de près de 4%. (Peter Maushagen et Victoria Bryan; Danielle Rouquié pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant