Lufthansa fait de nouvelles propositions à ses pilotes en grève

le
0
LES PILOTES DE LUFTHANSA EN GRÈVE REÇOIVENT DE NOUVELLES PROPOSITIONS
LES PILOTES DE LUFTHANSA EN GRÈVE REÇOIVENT DE NOUVELLES PROPOSITIONS

BERLIN (Reuters) - Lufthansa a annoncé mercredi avoir présenté de nouvelles propositions salariales à ses pilotes allemands pour tenter de mettre fin aux grèves qui conduisent à annuler des centaines de vols et coûtent des millions d'euros par jour.

La compagnie aérienne a précisé qu'elle renonçait à sa demande de hausse du temps de travail des pilotes en échange d'une augmentation des salaires. Elle propose toujours d'augmenter les salaires des pilotes de 4,4% en deux fois, 2016 et 2017, et une prime exceptionnelle de 1,8 mois de salaire.

Le syndicat des pilotes Vereinigung Cockpit (VC) réclame une hausse des salaires de 3,7% pour 5.400 pilotes sur cinq ans rétroactive à partir de 2012 et reproche à la direction d'avoir exigé des concessions en échange d'une hausse des rémunérations.

"Nous voulons retourner à la table des négociations aussi vite que possible", dit Bettina Volkens, membre du directoire de Lufthansa, dans un communiqué, ajoutant espérer que les deux parties pourront aborder d'autres sujets comme les retraites.

Un porte-parole de VC a indiqué que le syndicat ne pouvait pas commenter cette nouvelle proposition dans l'immédiat.

Les milieux d'affaires en Allemagne et certaines des équipes de Lufthansa ont appelé à la fin du mouvement social qui coûte 10 à 15 millions d'euros par jour à la compagnie aérienne.

Mercredi, la grève a conduit à l'annulation d'environ 900 vols. Il s'agit du sixième jour de grève depuis la semaine dernière. Lufthansa a annulé en tout environ 4.500 vols depuis le début de la grève, la quinzième depuis 2014.

Siemens, un de ses plus gros clients, a déclaré que ces grèves affectaient l'économie allemande et l'image du pays et a averti le groupe qu'il devait devenir plus fiable.

L'action Lufthansa perdait 1,49% à 12,24 euros vers 16h00 GMT après avoir touché un point bas près de 12 euros en séance.

(Victoria Bryan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant