Lufthansa discute avec SAS et Brussels Airlines-sources

le
0
 (Actualisé avec informations sur SAS) 
    FRANCFORT, 13 avril (Reuters) - Lufthansa  LHAG.DE  a engagé 
des discussions avec les actionnaires de la compagnie scandinave 
SAS  SAS.ST  et avec Brussels Airlines dans le but d'augmenter 
le nombre de destinations qu'elle dessert et d'assurer la 
croissance de sa filiale à bas coûts Eurowings, a-t-on appris de 
sources proches de la compagnie allemande.  
    Deux sources ont déclaré mercredi que Lufthansa était en 
pourparlers avec les propriétaires de SAS depuis l'automne et 
que les négociations pourraient aboutir à son entrée au capital 
de SAS ou à une autre forme d'alliance.  
    Les principaux actionnaires de SAS sont pour l'instant les 
Etats suédois, norvégien et danois.  
    "SAS pourrait être arrimée à la plate-forme à bas coûts 
Eurowings", a dit l'une des sources.  
    Lufthansa a lancé Eurowings l'an dernier pour tenter de 
rivaliser avec les spécialistes du "low cost" que sont Ryanair 
 RYA.I  et EasyJet  EZJ. , en se disant prête à regrouper 
différentes filiales et marques.  
    L'une des sources a également déclaré qu'il était "presque 
certain" que Lufthansa présente une offre de rachat des 55% 
qu'elle ne possède pas encore dans la compagnie belge Brussels 
Airlines lors du conseil de surveillance prévu le 27 avril. 
    Des sources du secteur ont jugé improbable un rachat à 100% 
de SAS par le groupe allemand, ajoutant que l'acquisition d'une 
participation minoritaire pourrait permettre à Lufthansa 
d'entrer au conseil d'administration de la compagnie scandinave 
et de s'assurer une influence directe sur sa stratégie.  
    "Lufthansa veut faire croître Eurowings mais ne veut pas 
assumer les risques d'une restructuration", a expliqué l'une des 
sources.  
    L'action SAS a gagné 5,51% mercredi à la Bourse de 
Stockholm.  
    Interrogée sur le sujet, Lufthansa a expliqué que la 
compagnie scandinave était un partenaire depuis la création de 
l'alliance commerciale Star Alliance et que les deux sociétés 
avaient depuis des discussions continues. "Tout le reste relève 
de la spéculation", a ajouté un porte-parole.  
    SAS s'est refusée à tout commentaire.  
    Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung avait le premier 
fait état de discussions sur Brussels Airlines mercredi.  
    Lufthansa a acquis 45% de Brussels Airlines pour 65 millions 
d'euros, avec la possibilité d'acheter le restant du capital 
d'ici 2018, le montant total de l'opération pouvant atteindre 
250 millions d'euros en fonction de la performance de sa cible. 
    La directrice financière du groupe allemand, Simone Menne, a 
dit en mars que Lufthansa voudrait "parvenir à une conclusion" 
sur Brussels Airlines cette année.  
 
 (Victoria Bryan et Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat et Marc 
Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant