Lufthansa demande des efforts à ses salariés

le
0
La compagnie allemande a été paralysée par une grève géante jeudi. La direction négocie avec les salariés, au nom de la compétitivité, un gel des salaires et une augmentation du temps de travail.

En pleine restructuration pour faire face à la concurrence des compagnies low-cost, Lufthansa est frappée par un nouveau conflit social. La première compagnie aérienne allemande et européenne a annulé plus de 670 vols prévus jeudi en Europe en raison d'une grève d'avertissement de son personnel au sol dans les aéroports allemands. Aucun accord n'était en vue vendredi.

Les aéroports de Francfort (ouest) et Munich (sud), les deux principaux hubs de Lufthansa ont été touchés par cette grève organisée par le syndicat Verdi, ainsi que ceux de Berlin, Hambourg (nord), Düsseldorf et Cologne (ouest). La compagnie a décidé d'annuler presque tous les vols jeudi matin en Allemagne et en Europe dans les aéroports concernés par la grève dite d'avertissement.

Menée à l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant