Ludo, ce héros du foot ordinaire

le
0

Ludovic Boumbas s'est sacrifié en sauvant une amie prise dans les balles fusant à la terrasse du restaurant La Belle Equipe, vendredi dernier. Ce fan du LOSC venait de disputer sa dernière saison avec sa team de foot à 7, Les 12 salopards, dont il était le plus bonnard de ses éléments. Ses coéquipiers le racontent.

"C'était un fan de football, fan d'informatique, fan de bonne musique et fan de rhum ancien et de fleurs. Il aimait les gens et les gens le lui rendent bien aujourd'hui. Comme au foot, pour lui tout était un bon prétexte à faire du lien. Je suis sûr, si ces tueurs lui avaient laissé le temps, il les aurait convaincus par son humour et sa personnalité de changer de vie." Axiom voit ainsi son ami assassiné vendredi 13 novembre, alors qu'il prenait des verres avec son copain Hyacinthe, lui aussi tombé sous les balles des terroristes et grand supporter du PSG "versant populaire". Ludo s'est sacrifié, à 40 ans, en s'interposant pour sauver une amie lors de l'impensable fusillade sur la terrasse du restaurant La Belle Equipe. C'est par la page Facebook du rappeur que les membres de sa dernière équipe de foot, "Les douze salopards", une de ces nombreuses teams de potes foot à 7 FSGT de la petite ceinture parisienne, ont découvert l'horrible nouvelle. "Nous avons avons été avertis le lendemain par quelqu'un qui suivait le fil d'Axiom, explique Julien, l'ancien président qui porte toujours le maillot vert des 12. Nous avons évidemment hésité à jouer le match du lundi soir suivant, mais nous nous sommes dit qu'on devait le faire, un peu comme l'équipe de France face à l'Angleterre… pour lui. Et, en fait, nous avons sorti le meilleur match de notre vie, contre le leader de notre poule, un match nul inespéré, alors que nous perdions constamment en ce moment. Nous avons tous mangé ensemble ensuite en son honneur et certains sont ensuite allés lui rendre hommage rue de Charonne."

Bonne vie Social Club


Le Lillois exilé à Paris n'était pourtant pas de la bande d'origine. Il a croisé le chemin de certains joueurs à l'Urban soccer de Puteaux. "On l'avait rencontré là-bas, raconte Adrien, avec notre gardien Guillaume. C'était incroyable, il donnait l'impression de connaître tout le monde." "On a tout de suite accroché, prolonge le goal. Il a fini par venir taper le ballon avec nous." "Son état d'esprit nous a plu, on cherchait quelqu'un qui partage l'esprit fsgt, il fallait un joueur qui puisse coller avec cette mentalité," conclut Julien. Une intégration dans l'effectif qui s'effectue sans problème, comme dirait la presse spécialisée. "Il est arrivé lors d'une saison où…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant