Lucibel reprend une partie du site Schneider de Barentin

le
0
LA PME LUCIBEL REPREND UNE PARTIE DU SITE SCHNEIDER DE BARENTIN, EN HAUTE-NORMANDIE
LA PME LUCIBEL REPREND UNE PARTIE DU SITE SCHNEIDER DE BARENTIN, EN HAUTE-NORMANDIE

PARIS (Reuters) - La PME Lucibel, spécialisée dans l'éclairage à LED, va reprendre en location une partie du site du groupe Schneider Electric à Barentin, en Haute-Normandie, permettant de poursuivre une activité industrielle dans une usine où l'arrêt de la production était programmé.

Lucibel se dotera ainsi de sa première usine en France, alors que la société fabriquait jusqu'ici tous ses produits dans une usine en Chine.

"Le site de Barentin a vocation à devenir à terme un centre d'excellence dans l'industrialisation et la fabrication de systèmes d'éclairage LED innovants", écrivent Lucibel et Schneider dans un communiqué commun publié mardi.

Le site produit actuellement des disjoncteurs de branchement pour une filiale de Schneider, qui avait annoncé en mars l'arrêt de la production à horizon 2015.

L'engagement signé entre les deux groupes prévoit que Lucibel louera pendant trois ans une partie du site, qui emploie aujourd'hui environ 200 personnes. Une partie des salariés de la filiale de Schneider pourront travailler chez Lucibel, mais les deux sociétés n'ont pas dit combien.

Lucibel a été fondée en 2008, l'année où l'Union européenne a programmé la fin progressive de la commercialisation des ampoules à incandescence.

Schneider Electric doit présenter en juin, cette fois pour son activité produits, un projet de réorganisation de certains de ses sites industriels en France. Le syndicat Force ouvrière craint qu'il ne se traduise par des fermetures d'unités de production et logistique, et par 200 suppressions d'emplois.

(Dominique Rodriguez, édité par Gilles Guillaume)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant