Lucchini sur le point de céder son site de Piombino à Cevital

le
0

(Actualisé avec des précisions) LONDRES, 25 novembre (Reuters) - Le deuxième sidérurgiste italien Lucchini a déclaré mardi qu'il demanderait à Rome l'autorisation de vendre l'aciérie de Piombino au conglomérat familial algérien Cevital. Lucchini appartenait au groupe russe Severstal CHMF.MM mais a été été déclaré insolvable en 2012, contrecoup de la crise financière de 2008-2009 et de la concurrence asiatique, et placé sous tutelle avec à sa tête un commissaire nommé par le gouvernement et du nom de Piero Nardi. Lucchini a reçu deux offres contraignantes pour ses actifs de Piombino, l'une de Cevital et l'autre du sidérurgiste indien JSW Steel JSTL.NS mais il a jugé la proposition de l'algérien plus intéressante, notamment en termes d'emploi, sans pour autant en révéler le montant. Le site de Piombino, l'un des principaux sites industriels en Italie, emploie environ 2.000 personnes et a une capacité de production de 2,5 millions de tonnes d'acier par an. Le groupe Cevital est présent dans les mines, le conditionnement alimentaire, la distribution automobile et dans diverses activités manufacturières dans des segments tels que le verre, le ciment et la métallurgie. (Maytaal Angel et Silvia Antonioli, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant