Lucas aime sa vie à Paris

le
0
Lucas aime sa vie à Paris
Lucas aime sa vie à Paris
C'est en français que Lucas s'est exprimé vendredi avant le déplacement du PSG à Rennes. L'ailier parisien a confié son bien-être à Paris et espère jouer le plus possible pour retrouver son meilleur niveau.

Lucas, que pensez-vous du début de saison de Marquinhos ?
Je suis désolé car je ne parle pas très bien. Je suis en train de prendre des cours pour apprendre. « Marqui » est un grand joueur. Il peut beaucoup nous aider cette saison. Il a notre confiance. J'espère qu'il restera ici avec nous car c'est un grand ami. J'aime bien avoir Marquinhos à mes côtés.

Est-ce que cette année peut être celle de Lucas au PSG ?
Oui, j'espère. Je me sens très bien cette saison. J'aime bien mes amis et la vie à Paris. Je peux aider mon équipe. Le plus important pour moi est de jouer. Faire des passes décisives, aider mon équipe défensivement.

Avez-vous des objectifs personnels cette saison ?
C'est important de marquer mais je veux avant tout faire des grands matchs. Si je fais beaucoup de passes décisives et que mon équipe gagne le match, je suis content pour ça.

Marquinhos a été appelé en sélection brésilienne mais pas vous. Cela a-t-il été dur à gérer ?
Je suis content pour « Marqui » car c'est mérité. Comme je l'ai dit, c'est un grand joueur. Il est le futur de la sélection brésilienne. Je suis jeune comme lui. Le foot, c'est comme ça. J'ai longtemps joué avec la sélection. Cela ne me pose pas de problème. Il faut travailler dur ici pour revenir en Seleçao.

« C'est important de connaître le français »

Estimez-vous être à votre meilleur niveau ?
Non pas encore, je suis toujours en train de le chercher mais je suis content. Je suis en train de faire un grand travail ici. Je travaille dur tous les jours pour m'améliorer. Je suis plus prêt que la saison dernière. L'important, c'est la confiance et, maintenant, je l'ai.

Le PSG s'apprête à disputer 7 matchs en 21 jours...
C'est dur pour nous car il y a beaucoup de grands matchs mais on a fait de bonnes séances de travail pendant la semaine. On est capable de faire un grand mois. On a des grands joueurs pour le faire. La saison commence maintenant.

Vous ne semblez pas avoir besoin du traducteur...
J'ai en besoin car je suis très timide et, quelques fois, je ne sais pas comment on dit les choses. Le traducteur m'aide beaucoup. C'est important de connaître la langue pour dire ce que je pense et comprendre ce que le coach me dit. Pour sortir, aller au restaurant et vivre à Paris, c'est important. Maintenant je pense que le président est content (rires).

« Une semaine sans dormir »

Votre action contre Marseille la saison passée ne vous colle-t-elle pas à la peau ?
Non j'ai fait une grande action. Il n'a manqué que le but. Mon jeu, c'est comme ça. Je cours vite avec le ballon et je vais toujours de l'avant. Après ce match, je suis resté une semaine sans dormir. J'espère que la prochaine fois, je marquerai ce but. C'est important pour les supporters. J'aime bien faire ce genre d'actions.

Auprès de quels joueurs êtes-vous le plus proche dans les vestiaires ?
Avec Thiago Silva, Max (ndlr : Maxwell) et David Luiz maintenant. Je parle toujours avec eux car ils ont beaucoup d'expérience. J'aime bien toujours écouter les joueurs plus âgés pour apprendre. Ils m'aident beaucoup.

Pensez-vous que le PSG peut aller loin en Ligue des Champions ?
Je crois en mon équipe. On est capable d'arriver très loin en Ligue des Champions. On est très solide défensivement et on a des grands joueurs au milieu de terrain comme Thiago Motta ou Marco Verratti. Pour les attaquants, c'est incroyable.

Quel est votre mot préféré en français ?
Je pense que vous le connaissez : c'est « champion mon frère » (rires)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant