Luc Ferry tente de clore la polémique sur ses salaires

le
0
Alors que de nombreux responsables politiques réclament que Luc Ferry rembourse lui-même l'université Paris-VII pour des cours non-assurés, l'ancien ministre clame être victime d'une campagne de discrédit.

L'affaire semblait réglée : Matignon remboursera les salaires trop-perçus de Luc Ferry à l'université de Paris-VII. Mais après cette annonce, la polémique n'a fait que repartir de plus belle. L'ancien ministre de l'Éducation a tenté ce week-end d'éteindre l'incendie en faisant la tournée des médias. Selon lui, il serait victime d'une campagne de discréditation après ses propos sur une affaire de pédophilie présumée au Maroc. Il menace également de poursuivre en diffamation toute personne prétendant qu'il occupe un emploi fictif au Conseil d'analyse de la société.

Mercredi, le Canard enchaîné dévoile que Luc Ferry a perçu 4500 euros par mois de la part de l'université Paris-VII pour l'année 2010-2011, sans y avoir donné un seul cours. La faculté réclame donc le remboursement de ces salaires, à moins que le philosophe ne rattrape sa charge de cours d'ici la fin de l'année universitaire.

«Absolument grotesque», répond en substance Luc Ferry. S'il n'a pas

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant