LR : François Fillon dément avoir nommé Bernard Accoyer à la tête du parti

le , mis à jour à 23:30
1
LR : François Fillon dément avoir nommé Bernard Accoyer à la tête du parti
LR : François Fillon dément avoir nommé Bernard Accoyer à la tête du parti

«C'est une information qui est fausse». Le vainqueur de la primaire à droite François Fillon a fermement démenti, sur France 2 ce lundi soir, avoir nommé l'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyé au poste de secrétaire général du parti Les Républicains. 

 

Au lendemain de sa large victoire à la primaire de la droite dimanche, le candidat LR à la présidentielle 2017 a commencé à repenser l'organigramme du parti. Plus tôt dans la journée, des sources LR indiquaient que le député filloniste Bernard Accoyer pourrait remplacer le sarkozyste Laurent Wauquiez à la tête des Républicains, dont il serait devenu le secrétaire général (Laurent Wauquiez occupant jusqu'ici le poste, désormais supprimé, de «président» du parti. 

 

François Fillon avait déjà indiqué ce lundi qu'il n'avait «pas fini» ses consultations concernant la réorganisation du parti Les Républicains, et qu'il n'avait encore «pris aucune décision» concernant LR, a affirmé l'ex-Premier ministre. «J'ai rencontré Eric Woerth, Laurent Wauquiez et beaucoup d'autres aujourd'hui. J'annoncerai mes décisions au bureau politique demain», mardi, a affirmé François Fillon, qui souhaite que «l'ensemble des forces qui ont participé à cette campagne soient représentées dans la direction du mouvement», assurant notamment que «tout le monde aura sa place». 

 

Interrogé sur ce point par la chaîne Public Sénat dans l'après-midi, Bernard Accoyer avait lui-même évoqué une «rumeur», ajoutant que la question ne lui avait pas été posée et que ce n'était «pas du tout dans ses intentions à cette heure». 

 

Vidéo. Accoyer à la tête des Républicains ? «Ce n'est pas dans mes intentions.»

 

 Selon les sources LR, le vainqueur de la primaire de la droite aurait décidé d'adjoindre au secrétariat général une «équipe collégiale», qui pourrait être formée des fillonistes Gérard Larcher et Bruno ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • franck8 il y a une semaine

    Qui parlait de cacophonie au sein de l'exécutif ? ça promet.