Lozère : l'ex-maire d'une ville surendettée s'explique et met fin à ses jours

le , mis à jour à 20:49
3
Lozère : l'ex-maire d'une ville surendettée s'explique et met fin à ses jours
Lozère : l'ex-maire d'une ville surendettée s'explique et met fin à ses jours

Les habitants de cette petite ville de Lozère se démenaient depuis des mois pour épancher les dettes de Marvejols. Ce mardi mardi, ils ont le coeur gros en apprenant que leur ancien maire, hanté par cette situation, a mis fin à ses jours la veille. Selon «La Lozère Nouvelle», Jean Roujon est même passé lundi après-midi dans les locaux du journal départemental pour y laisser une photo de lui et «donner aux Marvejolais les explications qu’ils leur devaient».

Les journalistes racontent cette étrange rencontre. «Il a laissé cette photo pour accompagner l’article qu’il souhaitait voir publier…», rapporte le rédacteur qui a vu l'ex-édile DVD venir «rétablir la vérité» en «homme blessé et sali».

VIDEO. Emotion à Marvejols après le suicide de l'ancien maire

12,9 millions d'euros de dette

Loin «des rumeurs les plus folles et les délires les plus médisants», Jean Roujon, trois mandats à son actif, aurait ainsi voulu réaffirmer qu’il ne s’était pas enrichi, qu’il avait simplement voulu œuvrer pour sa ville. «Sans prétendre avoir tout réussi, ni ne s’être jamais trompé - personne n’est à l’abri des erreurs», l'ancien maire a rappelé lors de son échange avec les journalistes les «baisses de dotations» et ses «choix politiques budgétaires forts».

La dette de la ville a atteint la somme faramineuse de 12,9 millions d'euros (budget à 4,9 millions d'euros) le 30 avril. C'est auprès du «Parisien» - «Aujourd'hui en France» que l'actuel maire de la commune, Jean-François Deloustal, révélait son embarras quant à cette terrible situation. «A la trésorerie générale, on m'a annoncé qu'il restait 8 000 euros de disponible sur notre compte. Le problème, c'est que je dois payer pour 100 000 euros de factures. Nous sommes dans l'impasse financière», racontait le jeune édile.

«Une triste nouvelle», pour Le Foll

« Heureusement, la population réagit très bien», se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le mercredi 3 juin 2015 à 09:26

    Si on pouvez faire de meme au niveau National..........................

  • M7097610 le mardi 2 juin 2015 à 22:19

    les conseillers municipaux sont souvent les mêmes...mais on leur a menti ?

  • M3182284 le mardi 2 juin 2015 à 21:21

    il ne souffre plus, et ne fait souffrir plus personne par sa gestion.