Loyers de bureaux : Londres devant Moscou et Paris

le
1
La capitale française est distancée par la capitale britannique qui garde la première place des capitales européennes au niveau des loyers, et perd sa deuxième place au profit de Moscou où le loyer s'élève desormais à 830?/m²/an dans le fameux QCA.

Londres domine toujours le continent européen au niveau des loyers même si la demande placée est moins importante que celle de Paris. C'est le secteur des technologies, médias et télécommunications (TNT) qui domine le marché (30 %), suivi par la finance (19 %) et l'industrie (11 %).

Selon Dan Beley, managing director de Central London chez BNP Paribas Real Estate, «les sociétés de TNT devraient combler le vide laissé par les entreprises financières et bénéficier à l'ensemble du marché prime Central London». Parmi les transactions récentes, Abraaj Capital au 1 Grafton Street W1 et Lone Pine Capital au 3 Burlington Gardens W1. Par rapport à l'an dernier, la valeur locative prime sur West End à 1 280 ¤/m²/an et est stable mais «la demande en hausse grâce à un PIB qui a augmenté de 1 %, conjuguée à l'offre étroite, laisse augurer d'une possibilité de pression sur les valeurs locatives en 2013», anticipe Virginie Houzé, directeur Études et Recherche chez Jones Lang LaSalle.

Sur la City, les valeurs s'établissent autour de 800 ¤/m²/an. Moscou arrive en seconde position avec un loyer prime de 930 ¤/m²/an. «Mais ce marché est économiquement beaucoup plus volatil que les marchés de la Vieille Europe, plus matures, et le taux de vacance, à 13 %, est le double de celui de Londres ou de Paris», ajoute-t-elle. Toutefois, Paris s'est fait ravir la seconde place du marché européen par Moscou, à 830 ¤/m²/an dans le fameux QCA.

Les autres marchés européens n'ont ni la même ampleur en demande placée ni en valeur locative. Selon le classement réalisé par Jones Lang LaSalle, à part Milan où le loyer prime est à 520 ¤/m²/an, en légère baisse par rapport à l'an dernier, la plupart des autres capitales européennes ont des niveaux de loyers compris entre 300 et 400 ¤/m²/an: 400 ¤/m²/an à Rome, 396 ¤/m²/an à Francfort, 366 ¤/m²/an à Munich, 355 ¤/m²/an à Amsterdam, 323 ¤/m² /an à Dublin. Et en toute queue de peloton, Lisbonne avec 222 ¤/m²/an et Barcelone à 216 ¤/m²/an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kkhris le mardi 4 déc 2012 à 14:24

    Encore un facteur de non compétitivité de la France. Bizarre ce titre qui veut faire croire que plus les loyers sont élevés mieux c'est!! Donc encore un critère économique sur lequel la France a presque le bonnet d'âne.