Louvre Hôtels veut acquérir des hôtels de luxe en Europe

le
1
LOUVRE HÔTELS VEUT ACQUÉRIR DES HÔTELS DE LUXE EN EUROPE
LOUVRE HÔTELS VEUT ACQUÉRIR DES HÔTELS DE LUXE EN EUROPE

par Pascale Denis et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Louvre Hotels Group, propriété du chinois Jin Jiang International, souhaite procéder à des acquisitions d'hôtels dans le segment du luxe en Europe, a déclaré à Reuters le PDG du groupe hôtelier européen.

Le groupe propriétaire des enseignes économiques Première classe, Campanile et Kyriad, et moyen-haut de gamme Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip, a été racheté en 2015 par Jin Jiang, premier groupe hôtelier chinois et premier actionnaire d'AccorHotels.

"Nous recherchons des acquisitions dans le luxe, dans les grandes villes d'Europe", a dit Pierre-Frédéric Roulot. Elles viendraient étoffer le portefeuille de quelques établissements très haut de gamme détenus par Jin Jiang en Chine comme le Kunlun à Pékin.

Le groupe dispose d'importants moyens financiers, son actionnaire lui ayant accordé, pour se développer, une ligne de crédit de 2,5 milliards d'euros pour les années 2016-2018.

Pierre-Frédéric Roulot a également indiqué que Louvre Hotels avait résisté à la baisse de la fréquentation touristique chinoise en France en 2016 grâce aux efforts déployés depuis plusieurs années avec Jin Jiang.

Les deux groupes coopèrent depuis 2012, développant des services spécifiques pour la clientèle chinoise et mettant à profit la puissance de Jin Jiang - qui est aussi un des premiers tours opérateurs chinois - dans la promotion des marques de Louvre Hotels.

"La fréquentation des touristes chinois a baissé en France, mais chez nous, en nombre de nuitées, nous serons en hausse de 8% à 10% cette année", a dit Pierre-Frédéric Roulot, évoquant les retombées positives de la stratégie déployée avec Jin Jiang pour la notoriété des enseignes de Louvre Hotels.

RENFORCER SON ATTRACTIVITÉ

Les attentats en France ont fait fuir les touristes étrangers, particulièrement la clientèle asiatique très sensible aux questions de sécurité. En outre, des vols de touristes chinois et les manifestations de protestation contre les violences commises envers la communauté chinoise en France ont fait le tour des réseaux sociaux en Chine.

En 2016, le nombre de visiteurs chinois en France devrait reculer à 1,8 million, contre 2,2 millions en 2015.

Pour renforcer son attractivité, Louvre Hotels vient de signer un accord avec UnionPay, système chinois de paiement par carte qui permettra aux touristes d'éviter de voyager avec d'importantes sommes d'argent liquide.

UnionPay sera disponible dans 23 hôtels d'Ile-de-France et déployé sur l'ensemble du territoire en 2017.

Fort de sa ligne de crédit, Louvre Hotels entend ouvrir quelque 250 Campanile ou Golden Tulip en Chine d'ici à 2020. En France, après 26 ouvertures en 2016, 30 sont prévues en 2017.

"Sur une population de 1,3 milliard d'individus, seuls 10% disposent d'un passeport. Le potentiel est considérable", a noté Pierre-Frédéric Roulot.

En investissant dans l'hôtellerie mondiale, les groupes chinois veulent acquérir un savoir-faire pour développer leur propre industrie touristique et capter, au-delà de leurs frontières, la manne que représente la clientèle chinoise.

Le Club Med a été racheté par le conglomérat Fosun qui pourrait investir dans la Compagnie des Alpes. HNA a pris une part dans Pierre et Vacances et 25% dans l'américain Hilton Worldwide.

Avec 12,6% du capital d'AccorHotels, Jin Jiang, contrôlé par la mairie de Shanghai, semble aujourd'hui se satisfaire de cette participation et vouloir éviter tout conflit avec les pouvoirs publics français qui se sont dit inquiets de voir un fleuron local menacé de passer sous pavillon étranger.

Louvre Hotels détient près de 1.200 hôtels, dont 850 en France, et revendique la deuxième place du secteur en Europe en nombre d'établissements. Il devrait réaliser en 2016 un chiffre d'affaires d'environ 1,7 milliard d'euros (en tenant compte de ses franchisés), contre 1,6 milliard en 2016.

(Edité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a une semaine

    Quand la Chine investit....plutot que de garder des capitaux en Dollar Monnaie ou Bons du Tresor.....sans valeur