Louvois : une association de militaires va porter plainte

le
0
Des familles de soldats attendent du ministère de la Défense réparation du préjudice moral et financier créé par le logiciel de solde.

La mort de Louvois, le logiciel de solde fou,n'enterrera pas la colère de ses «victimes», qui, dès à présent, entendent obtenir réparation. Cette colère a même été galvanisée par les déclarations du mi­nistre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui, face à la chaîne complexe des responsabilités dans ce qu'il a reconnu être un «désastre», a choisi de ne pas chercher de boucs émissaires «pour ne pas décapiter tout le monde».

De quoi faire bondir les associations qui défendent les droits des militaires, premières à avoir tiré la sonnette d'alarme sur les dysfonctionnements de Louvois, en octobre 2011. «On ne peut pas opposer ce genre d'argument aux familles qui se retrouvent aujourd'hui dans des situations dramatiques, s'indigne Nicolas Bara, ancien de la Marine nationale, président de l'association Militaires et Citoyens. D...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant