Lourds : Fury pas inquiété après ses propos homophobes

le
0
Lourds : Fury pas inquiété après ses propos homophobes
Lourds : Fury pas inquiété après ses propos homophobes

Le récent champion du monde des lourds Tyson Fury ne sera pas inquiété finalement après avoir tenu des propos homophobes dans le journal Mail on Sunday.

Depuis sa victoire contre Wladimir Klitschko, Tyson Fury n’en finit pas de faire parler de lui. Tout juste champion du monde WBA, WBO et IBF, le Britannique avait tenu des propos homophobes, entre autres, dans le journal Mail on Sunday. Fury avait alors déclaré que trois choses devaient être réunies « pour la fin du monde » : « L'une d'entre elles, c'est la légalisation dans des pays de l'homosexualité, une autre c'est l'avortement et la dernière, c'est la pédophilie. »

Mais ce jeudi, par l’intermédiaire d’un porte-parole, la police de Manchester a mis fin à l’enquête sur ces propos : « Au vu des circonstances dans lesquelles ces propos ont été tenus, ils ne constituent pas un délit et il n'y aura plus d'enquête à ce sujet. »

Cette enquête faisait suite à l’appel à la police d’un auditeur après une émission de la BBC sur les propos de Fury : celui-ci estimait que ces paroles constituaient un « crime de haine ». De son côté, le boxeur s’était défendu d’homophobie ou de sexisme en affirmant se référer seulement à la Bible. Depuis ses propos, plus de 133 000 personnes ont signé une pétition demandant que le nom de Fury soit retiré de la liste pour l’élection de la personnalité sportive de l’année par la BBC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant