Lourdes sanctions pour le cartel des lessives 

le
0
La Commission européenne inflige 315 millions d'euros d'amendes aux géants mondiaux du secteur. Entre 2002 et 2005, Procter & Gamble, Unilever et Henkel s'étaient entendus sur les prix dans huit pays d'Europe.

Bruxelles lave plus blanc ! Dans le cadre de sa vaste ­offensive contre les cartels, la Commission européenne s'attaque aux lessiviers. Elle a infligé mercredi une amende de 315,2 millions d'euros à Procter & Gamble et à Unilever, qui s'étaient entendus pendant plus de trois ans sur les prix dans huit pays européens.

Le groupe allemand Henkel qui faisait aussi partie du cartel, a, lui, bénéficié d'une immunité totale pour avoir révélé les faits. Pour les autres, l'amende aurait pu être plus salée. Mais la Commission a accordé un rabais de 60 % à l'américain Procter & Gamble, et de 35 % à l'anglo-néerlandais Unilever, car ils ont coopéré et reconnu leur culpabilité pour obtenir un accord amiable.

Procter devra donc payer 211,2 millions d'euros, et Unilever 104 millions. Des montants élevés, justifiés par la taille des parts de marché et «l'extrême gravité de l'infraction».

Le cartel a commencé à l'occasion d'une initiative professionnelle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant