Lourdes pertes pour l?industrie minière sud-africaine

le
0

Commodesk - Le Trésor sud-africain a évalué le 27 février, en marge de la publication du budget fédéral 2013, le coût des grèves dans le secteur minier à 15,3 milliards de rands (1,3 milliard d'euros). Cela correspond à la valeur des minerais qui n'ont pas été extraits, donc pas vendus, du fait du mouvement social.

Entre la mi-août et octobre, des mouvements sociaux, légaux et illégaux, ont en effet perturbé les activités dans de nombreuses mines de platine et d'or du pays. Durant cette période, la production a reculé de 16,7% par rapport à l'année précédente, constate le Trésor.

Les travailleurs réclamaient des hausses de salaires. Ce mouvement a également révélé les inégalités sociales croissantes en Afrique du Sud. Les affrontements entre la police et les mineurs ont fait au total une quarantaine de morts.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant