Lourde perte pour Vodafone au S1 après une dépréciation en Inde

le , mis à jour à 14:23
0
 (Actualisé avec précisions, contexte, cours de Bourse) 
    LONDRES, 15 novembre (Reuters) - L'opérateur britannique de 
téléphonie mobile Vodafone  VOD.L  a fait état mardi d'une perte 
nette de 5 milliards d'euros au premier semestre après une 
dépréciation du même montant de sa filiale indienne en raison 
d'une guerre des prix lancée par un nouveau concurrent. 
    Les trois principaux acteurs du marché indien, Bharti Airtel 
 BRTI.NS , Vodafone et Idea Cellular  IDEA.NS  sont sous la 
menace d'un nouveau venu, Reliance Jio Infocomm, soutenu par 
l'homme d'affaires Mukesh Ambani, qui casse les prix et va 
jusqu'à proposer une période d'appels gratuits. 
    Le directeur exécutif de Vodafone, Vittorio Colao, a 
qualifié une telle pratique de "sans précédent" et dit veiller à 
ce que cette offre n'excède pas 90 jours, comme l'exige le 
régulateur indien. 
    "N'importe quelle société doit facturer à un moment donné et 
c'est alors que nous verrons précisément dans quelle direction 
va le marché", a-t-il dit. 
    Vodafone envisage toujours de scinder sa filiale en Inde et 
de l'introduire en Bourse mais attend que les conditions de 
marché s'améliorent, a dit son directeur financier, Nick Read. 
    L'opérateur a progressé en parallèle sur certains marchés 
européens comme l'Allemagne et l'Italie, ce qui lui a permis de 
dégager un bénéfice brut au premier semestre en hausse de 4,3% 
et supérieur aux attentes. 
    Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et 
amortissement (Ebitda) du numéro un mondial du secteur s'affiche 
à 7,9 milliards d'euros contre un consensus de 7,8 milliards. 
    La croissance organique au deuxième trimestre de son 
exercice est également meilleure qu'attendu, à 2,4% contre 2% au 
trimestre précédent. 
    Vodafone table sur un résultat annuel compris entre 15,7 et 
16,1 milliards d'euros, la limite supérieure de la fourchette 
ayant été légèrement réduite à 16,1 milliards au lieu de 16,2 
milliards. 
    "Nous pensons pouvoir maintenir notre performance 
sous-jacente au deuxième semestre et atteindre nos objectifs 
pour l'ensemble de l'année en dépit des incertitudes 
macroéconomiques", a dit Vittorio Colao. 
    Le titre Vodafone perd 0,2% à 204,2 pence à mi-séance en 
Bourse de Londres. 
     
    Voir aussi: 
 BREAKINGVIEWS-Vodafone can afford Indian troubles   
 
 (Paul Sandle; Patrick Vignal et Véronique Tison pour le service 
français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant