Louis van Gaal se cherche encore

le
0
Louis van Gaal se cherche encore
Louis van Gaal se cherche encore

Arrivé au lendemain d'une Coupe du monde brillante avec l'équipe des Pays-Bas, un CV doré et une enveloppe illimitée pour le mercato, Louis van Gaal devait (re)faire de Manchester United une machine à gagner. Huit mois plus tard, on se demande encore ce que le Batave veut nous montrer.

Les causeries de Gary Neville devaient utiliser le mot "couilles" comme une simple ponctuation. Maintenant qu'il est devenu consultant, l'ancien capitaine de Manchester United ne se gêne pas pour commenter, semaine après semaine, les exploits de son ancienne équipe dans les colonnes du Telegraph mais sans les gros mots. Récemment, il a pris la plume pour crever l'abcès après une énième prestation collective sans relief des Red Devils, actuellement quatrièmes de Premier League. L'objet était simple : enfin faire le deuil de Sir Alex Ferguson et du jeu prôné par l'Écossais durant ses 26 ans de règne à Old Trafford. "Le temps est venu pour les fans de Manchester United - moi y compris - de s'affranchir du règne de Sir Alex Ferguson et d'arrêter de comparer cette nouvelle période avec la splendeur passée. Le style de jeu et les noms ont changé, mais la seule personne qui ne sera pas perturbée par l'évolution de l'équipe est Louis van Gaal. Je n'ai jamais été manager, mais je crois personnellement au football d'attaque, avec un rythme élevé. Si United voulait à tout prix protéger ce style de jeu ils auraient dû choisir un manager avec ces convictions. Mais il n'y avait aucune chance que Van Gaal vienne à Manchester United et adopte la philosophie de quelqu'un d'autre."

Manchester United n'a plus rien à voir avec l'équipe qui avait dogmatisé le 4-4-2 avec deux ailiers dans les années 90 et marché sur le Royaum-Uni. Là-dessus, on est bien d'accord. Mais comment joue MUFC aujourd'hui sous la houlette de Louis van Gaal ? Personne ne le sait vraiment. Pourtant, lorsque le vainqueur de la Ligue des champions 1995 avec l'Ajax Amsterdam a été choisi pour coacher United, tout le monde semblait sous le charme. Surtout après une campagne recrutement onéreux durant laquelle Rojo, Blind, Herrera, Shaw, Di María et Falcao ont rejoint le Nord de l'Angleterre. Certains parlaient même de titre de champion. Balivernes.
3-5-2, 4-3-3, 4-4-2, et demain ?
Portée par sa formidable campagne lors du dernier Mondial, Van Gaal débarque à Manchester avec son sourire figé et un schéma tactique en poche : le 3-5-2 qui a démoli l'Espagne (5-1) et mis en lumière Van Persie et Blind. D'ailleurs, les recrutements de Rojo, Blind et Shaw s'inscrivent dans cette logique tactique sauf que très vite, certaines autres recrues correspondent plus à un 4-3-3 (on pense à Di María et...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant