Louis Schweitzer, nouveau Commissaire à l'investissement

le
3
LOUIS SCHWEITZER, NOUVEAU COMMISSAIRE À L'INVESTISSEMENT
LOUIS SCHWEITZER, NOUVEAU COMMISSAIRE À L'INVESTISSEMENT

PARIS (Reuters) - Le président d'honneur de Renault, Louis Schweitzer, remplace Louis Gallois au poste de Commissaire général à l'investissement, a annoncé samedi le ministère de l'Economie.

Cette instance est chargée de la mise en oeuvre du programme d'"investissements d'avenir" de l'Etat et de veiller à la cohérence de sa politique d'investissement.

"Un grand industriel succède à un autre grand industriel", déclare le ministère, assurant dans un communiqué que "le Commissariat général à l'investissement poursuivra son travail au service de la modernisation du pays, de la transition écologique et du renouveau industriel".

Louis Gallois, ancien président exécutif d'EADS (Airbus Group), prendra la présidence de PSA Peugeot Citroën après la validation de sa nomination par l'assemblée générale du constructeur automobile le 25 avril.

(Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le dimanche 20 avr 2014 à 16:30

    on le ressort du placard?

  • AMOUR123 le dimanche 20 avr 2014 à 09:18

    suite: il est condamné dans cette affaire mais dispensé de peine. Il est notamment reconnu coupable pour le placement sur écoutes de Jean-Edern Hallier. Fin septembre 2008, sa condamnation est confirmée par la Cour de cassation. En 1995, Louis Schweitzer a été mis en examen pour « complicité d'empoisonnement » dans l'affaire du sang contaminé. L'ancien directeur de cabinet de Laurent Fabius, devait notamment répondre du retard qui a été pris dans la distribution d'un test de dépistage du SIDA

  • AMOUR123 le dimanche 20 avr 2014 à 09:17

    Encore un exemple d'énarque bobo gaucho. Le type même de ce que l'on ne veut plus dans ce pays. Après son passage dans les cabinets ministériels socialistes puis son parachutage pantouflage chez Renault (boite à capitaux étatiques) où il n'a pas vraiment brillé et sa planque "lutte contre discriminations etc.." Revoilà un monsieur au dessus de tous soupçons avec un passé vierge. Petit rappel: mis en examen dans l'affaire des écoutes de l'Élysée. Le 9 novembre 2005,il est condamné dans (à suivre)