Louis Nicollin répond à Rolland Courbis

le
0
Louis Nicollin répond à Rolland Courbis
Louis Nicollin répond à Rolland Courbis

Alors que Rolland Courbis a ouvert la porte à un éventuel départ lors de la trêve hivernale, Louis Nicollin, le président de Montpellier, espère que son coach va rester en place.

Suite à la défaite de vendredi soir contre Nice (1-0, 19eme journée de Ligue 1), Rolland Courbis, l’entraîneur de Montpellier, a ouvert la porte à un éventuel départ lors de la trêve hivernale (« j’ai besoin de faire le point avec moi-même »). Des déclarations étonnantes pour Louis Nicollin. « Franchement, je trouve ça bizarre, a expliqué le président héraultais à nos confrères du Midi Libre. Maintenant que tout va mieux, que l'équipe s'est refait la cerise, je ne vois pas pourquoi il pense à partir. Serait-ce un coup de pression pour être prolongé ? Non, je ne crois pas. Après, oui je le pique, mais c'est vrai que j'ai les boules par rapport aux matchs amicaux. Cela ne m'empêche pas d'avoir de l'amitié pour Rolland. »

Mais alors que l’ancien coach de Bordeaux ou encore de Marseille sera libre à l’issue de la saison, « Loulou » dispose déjà d’une solution de rechange avec William Prunier, l’entraîneur de la réserve du MHSC (le Nantais Michel Der Zakarian est lui régulièrement annoncé pour la saison prochaine). « Après, s'il est fatigué et qu'il veut partir, je ne peux pas le retenir, poursuit le boss de Montpellier. Mais ce serait dommage. En plus, il a un contrat et un homme, ça va au bout de son contrat. Bref, on verra bien, j'attends qu'il m'appelle, mais ça ne m'empêchera pas d'être à la reprise de l'entraînement le 27 décembre. Par contre, s'il le faut et qu'on n'a plus d'entraîneur, je mettrai le survêtement... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant