Louis Dreyfus étudierait aussi un rapprochement avec Glencore

le
0
Le groupe familial planche sur plusieurs scénarios pour augmenter ses liquidités. Une fusion est possible, mais le projet d'une introduction partielle en Bourse, que nous dévoilions en septembre, reste envisagé.

Le groupe Louis Dreyfus s'intéresse à un autre géant de la négoce, Glencore. D'après les Echos paru ce mardi, les deux sociétés seraient actuellement en discussion. Les héritiers de Robert Louis-Dreyfus cherchent en effet à lever des fonds pour racheter des parts des actionnaires minoritaires de la famille avant fin 2012, comme décidé par l'homme d'affaires avant sa mort, en juillet 2009. Robert Louis-Dreyfus avait en effet créé la fondation Akira pour le compte de sa femme, Margarita Louis-Dreyfus, et de ses enfants. Elle regroupe actuellement 59% du capital du groupe. La fondation doit racheter l'année prochaine les 41% restants pour une somme estimée à plusieurs milliards d'euros.

Pour y parvenir, plusieurs solutions s'offrent au groupe familial. Comme nous l'avions annoncé en septembre dernier, Louis Dreyfus étudie le scénario d'une introduction en Bourse de sa filiale de négoce de matières premières agricoles LD Commodities, pour une valorisation estimée à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant