Louis Dreyfus entre discrètement au capital de Felda

le
0

(Commodesk) Les autorités malaisiennes avaient demandé à la maison de commerce Louis Dreyfus de prendre 2,5 à 5% de Felda Global Ventures Holdings (FGVH), filiale de Felda, la Federal Land Development Authority spécialisée dans la production d'huile de palme, introduite en Bourse en juin. Soit un investissement de 65 à 130 millions d'euros.

Toutefois, le négociant en matières premières a préféré se limiter à 0,5% de l'entreprise malaisienne. Les parts qui lui étaient proposées ont trouvé preneur, puisque la demande des investisseurs excédait 30 fois l'offre lors de la mise sur le marché de la compagnie.

Felda détient 355.864 hectares de plantations en Malaisie, partagées jusqu'ici entre 112.635 petits producteurs.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant