Louer des meubles pour son logement, c'est tendance

le
0
Les étudiants souhaitant équiper leur appartement ou des propriétaires préférant louer leur logement meublé peuvent désormais louer meubles et électroménager plutôt que tout acheter.

La location a le vent en poupe. Puisqu'il est de plus en plus courant de ne pas être propriétaire de son moyen de locomotion, pourquoi ne pas aussi louer ses meubles? L'idée est séduisante, notamment pour des étudiants qui s'économisent ainsi la corvée de déménagement. Depuis cette rentrée universitaire, ce service est proposé notamment à Strasbourg et Nantes.

Dans la capitale alsacienne trois jeunes entrepreneurs ont lancé MeubleMoi, une société qui propose des packs de meubles pour studios et 2 pièces, à partir de 37 euros par mois. Ils se chargent d'installer le tout, d'assurer la maintenance et peuvent aussi fournir l'électroménager ou équiper une colocation.

Le concept est le même à Nantes où Stéphane Darcel a lancé en février dernier Locations pour étudiants. L'entreprise propose des locations de 3 à 24 mois et vise les étudiants étrangers ou de passage pour quelques mois. «C'est un vrai service de mobilité», précise Stéphane Darcel. Le premier prix est à 32 euros par mois (sur 24 mois) mais dans les faits la durée moyenne de location est de 9,5 mois pour un coût total de 900 euros. A chaque fois, les meubles loués sont neufs, les anciens étant revendus par une enseigne spécialisée dans les meubles d'occasion. Récompensée par un prix régional, la société s'étend sur Rennes et Paris avant de s'intéresser progressivement aux autres villes étudiantes. Dès janvier, le service devrait être adapté aux cadres et salariés en mobilité.

Investissement minimum

De son côté, la société lyonnaise Ameublys s'adresse à des propriétaires d'appartements. «Nous avons deux types de clientèles, précise son dirigeant Aldric Bluteau, soit des propriétaires qui mettent leur bien en relocation et souhaitent l'équiper à neuf, soit des investisseurs ayant acquis un bien neuf et qui sont aiguillés vers nous par le promoteur». L'idée est ici de permettre une location en meublé avec un investissement minimum. En contrepartie il faut s'engager sur la durée puisque les locations s'échelonnent sur 2 à 5 ans au maximum. Dans ce dernier cas, les tarifs sont évidemment plus intéressants, à partir de 15 euros par mois pour un studio tout équipé. Reste encore à louer le bien sur toute cette durée.

Là aussi, c'est une formule clé en main, puisque l'équipement est livré et installé et la maintenance est assurée en cas de panne ou d'usure. En revanche, la casse n'est pas prise en charge. Le service est accessible partout en France et dispose d'une boutique en ligne où il possible de choisir ses meubles et son électroménager. A noter: au terme des cinq ans de location maximum, le propriétaire du logement peut racheter ses meubles s'il le souhaite, moyennant le versement de trois mois de loyer supplémentaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant