Lotus : Nouveau coup de main de Renault

le
0
Lotus : Nouveau coup de main de Renault
Lotus : Nouveau coup de main de Renault

Alors que l'écurie Lotus a fait une nouvelle fois face au fisc britannique devant les tribunaux, Renault a apporté une nouvelle fois son soutien à l'écurie britannique, qui a obtenu un deuxième sursis. Un soutien qui accrédite toujours plus la thèse d'un rachat de l'écurie par le constructeur français, mais sans Romain Grosjean à l'avenir.

La situation économique de l’écurie Lotus est toujours compliquée, mais l’écurie d’Enstone peut toujours compter sur le soutien de Renault. Passée une nouvelle fois devant la Cour de Justice de Londres vendredi en raison de taxes impayées, l’écurie britannique a obtenu un nouveau sursis par l’entremise du constructeur français, qui évite une mise sous administration judiciaire. Un élément de plus qui montre qu’un rachat de l’écurie d’Enstone par le constructeur français est toujours plus proche. La dernière rumeur en date indique que l’information pourrait être officialisée en marge du Grand Prix du Japon, tout comme le nom des deux pilotes alignés en 2016.

Un projet dans lequel Romain Grosjean ne s’inscrirait pas. Le pilote français pourrait confirmer son départ pour se lancer dans l’aventure Haas F1 Team, écurie américaine très largement soutenue par Ferrari. Pour le remplacer, Renault pourrait à nouveau jouer la carte patriotique avec une arrivée de Jean-Eric Vergne aux côtés de Pastor Maldonado, qui serait maintenu dans ses fonctions en raison d’un contrat en bonne et due forme, mais aussi de l’imposant soutien du pétrolier national vénézuélien (PDVSA). Une manne financière de plusieurs dizaines de millions d’euros dont Renault pourrait avoir besoin pour boucler le budget de la première saison de la renaissance du Renault F1 Team.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant