Lotus : Grosjean serait resté si Renault avait accéléré ses plans

le
0
Lotus : Grosjean serait resté si Renault avait accéléré ses plans
Lotus : Grosjean serait resté si Renault avait accéléré ses plans

Alors que son engagement pour 2016 avec l'écurie Haas est officiel, Romain Grosjean a confié à la BBC qu'il serait resté chez Lotus si Renault avait accéléré son projet de reprise.

Cyril Abiteboul l’avait confié à Singapour, le timing n’était pas forcément le bon pour que Romain Grosjean reste dans le giron de Renault en 2016. Dans une interview accordée à la BBC, le pilote tricolore confirme que si Renault était passé à l’action plus tôt pour reprendre en main l’écurie Lotus, il n’aurait pas décidé de rejoindre la nouvelle écurie américaine. « J’étais le premier à vouloir faire partie du projet Renault, assure le natif de Genève. S’ils étaient venus plus tôt, je serais resté mais j’ai rencontré Haas, ils m’ont approché et ce fut attractif. »

Le pilote tricolore n’a pas caché que les liens forts qui unissent Haas et Ferrari ont pesé sur sa décision de tenter l’aventure américaine. « Le fait que Haas soit si proche de Ferrari a rendu leur offre intéressante. Pas parce que je pense rejoindre Ferrari d’ici un, deux ou trois saisons, mais il est certain que ça me rapproche d’eux, a confirmé le pilote tricolore lors de cette interview. Ils vont avoir un œil sur ce qu’on fera. Plus je ferai un bon travail, meilleures seront mes chances d’avoir un baquet chez Ferrari un jour. » Si le projet Haas est nouveau, et novateur, Romain Grosjean n’a rien perdu de son ambition, et c’est plutôt une bonne nouvelle, pour lui et sa future écurie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant