Lotus : Dix semaines de répit grâce à Renault

le
0
Lotus : Dix semaines de répit grâce à Renault
Lotus : Dix semaines de répit grâce à Renault

Alors qu'elle fait face à une possible mise sous administration judiciaire pour impôts impayés, l'écurie Lotus a obtenu lundi un délai de dix semaines par la justice britannique et devra se présenter à nouveau le 7 décembre prochain.

L’écurie Lotus peut souffler. Alors que la mise sous administration judiciaire était très proche en raison d’impôts impayés, l’écurie britannique a profité de l’intervention de Renault, qui a officiellement lancé le processus de rachat de l’écurie, pour éviter le pire. Les responsables de l’écurie d’Enstone sont désormais attendus le 7 décembre prochain devant la Haute Cour de Londres pour plaider une dernière fois leur cause. Une décision justifiée par le juge Colin Birss par l’idée de faciliter les négociations entre Genii Capital et Renault pour une reprise de l’écurie. Il est plus que probable que, d’ici là, l’écurie Lotus ne soit qu’un mauvais souvenir et que le Renault F1 Team prenne sa place.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant