Lotto-Soudal : Greipel tenait à s'imposer

le
0
Lotto-Soudal : Greipel tenait à s'imposer
Lotto-Soudal : Greipel tenait à s'imposer

Victorieux lors de la deuxième étape du Tour de France, Andre Greipel a confié que cette victoire était un vrai objectif pour lui et est heureux de porter pour la première fois le maillot vert.

Rare sprinteur à faire partie du groupe issu de la bordure provoquée par l’équipe Tinkoff-Saxo, Andre Greipel n’a pas laissé filer l’occasion de signer une nouvelle victoire d’étape sur le Tour de France. Une victoire qui était un réel objectif pour le sprinteur allemand de l’équipe Lotto-Soudal. « L'objectif était de gagner l'étape. A l'avant, le groupe n'a jamais ralenti mais on a pu garder un peu d'énergie pour la fin. Nous étions trois coureurs de Lotto devant. Aux 2 kilomètres, j'ai dit à Tony Gallopin et à Marcel Sieberg d'attendre le plus longtemps possible. Le vent soufflait de face. Sieberg m'a permis d'être dans la roue de Mark Cavendish et je suis content d'avoir pu passer à la fin. Renshaw a fait son effort trop tôt et Cavendish a lancé le sprint très tôt du coup. Mais il a déjà gagné beaucoup d'étapes de cette manière là, il est capable de tenir cette vitesse jusqu'à la ligne, a résumé Andre Greipel dans des déclarations recueillies par l’AFP. Le maillot vert ? C'est la première fois que je vais le porter dans le Tour. Je suis déjà content pour la prochaine étape, pour la suite on verra. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant