Loto: un gagnant touche 17 millions

le
3

Le joueur qui va empocher 17 millions d'euros grâce au Loto est loin du record de gain: 169 millions d'euros décrochés à l'Euromillion en 2012.

Pour l'instant, personne ne connaît son identité. Mais l'année a bien commencé pour un joueur qui habite en Gironde. Lors du tirage du Loto effectué samedi 17 janvier, il a remporté 17 millions d'euros. Le cinquième gain le plus élevé dans l'histoire du Loto. Précédemment, cinq autres joueurs avaient décroché un gros lot du même montant.

Plus spectaculaire encore, en juin 2011, un heureux gagnant qui habite Sarcelle dans le Val d'Oise avait décroché le gain record avec ce jeu: 24 millions d'euros. Reste que ce n'est pas avec le Loto mais avec l'Euromillion que les gains sont le plus spectaculaires: en novembre 2012, un joueur qui habite dans les Alpes Maritimes a gagné 169 millions d'euros avec l'Euromillion. En septembre 2011, le gain empoché par un habitant du Calvados donnait également le tournis même s'il était un peu moins élevé (162 millions d'euros).

Cash est le jeu dont les enjeux sont le plus importants

En comparaison, les gains au Lotofoot, un autre jeu de la FDJ, sont ridicules: le record se situe à 5 millions d'euros. En tout, quinze joueurs de la FDJ ont remporté plus de 10 millions d'euros l'année dernière. Évidemment, plus les sommes en jeu sont importantes, plus les gagnants sont rares: il y a une chance sur 116 millions de gagner le jackpot de l'Euromillion et une chance sur 19 millions de remporter celui du Loto.

Dans la période morose que traverse la France, ces jeux (Euromillion et Loto) qui permettent de faire fortune continuent à bien se porter. En 2014, l'Euromillion a connu une croissance de 13% avec des enjeux d'1,6 milliard d'euros. Une très bonne performance alimentée par la relance du jeu auquel on a ajouté «My million», une formule qui permet en France de gagner un million d'euro à chaque tirage en plus du gros lot. Relativement stable, le Loto a généré des ventes d'1,4 milliard l'année dernière.

Mais ces jeux ne sont pas les plus attractifs: c'est Cash qui est le jeu dont les enjeux sont le plus importants (2,2 milliards d'euros en 2014) devant les paris sportifs (près de 2 milliards d'euros). L'Euromillion et le Loto n'arrivent qu'en 3e et 4e position.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5503580 le mardi 20 jan 2015 à 11:59

    Quand j'ai vu qu'ils avaient augmenté la mise de 25% j'ai arrêté de jouer (j'économise à minima 250 par an . Dire que certains râlent pour 1 ou 2 % d'augmentation...Les principaux gagnants sont tjrs plus la FdJ ( dont ses dirigeants - Sécurité de l'emploi, pas de stress et de haut salaires) et le FISC.. vivement que ce monopole de la FDJ soit cassé d'une façon ou d'une autre..

  • idem12 le lundi 19 jan 2015 à 19:47

    je suis d'accord avec frk987 (pour une fois ;) )

  • frk987 le lundi 19 jan 2015 à 18:21

    Bien venu au club de l'ISF.....un conseil : encaisse ton fric à l'étranger et ne repose plus les pieds en France !!!!