Los Angeles: Quand Kobe se confie et compare les Lakers aux Spurs

le
0
Los Angeles: Quand Kobe se confie et compare les Lakers aux Spurs
Los Angeles: Quand Kobe se confie et compare les Lakers aux Spurs
Dans une interview accordée à NBA TV, la star des Lakers, Kobe Bryant, est revenue sur sa relation tumultueuse avec son ancien coéquipier Shaquille O'Neal ainsi que sur ses objectifs avant une possible fin de carrière.

A la question d'Ahmad Rashad, qui souhaitait savoir si Kobe et le Shaq' étaient amis, la réponse de la star des Lakers est sans équivoque : « Non ». Et lorsque le journaliste désire en savoir davantage, Kobe Bryant ne se fait pas prier pour expliquer le problème, le numéro 24 de rétorquer : « Je suis un obsessionnel et pour moi il faut travailler pour atteindre ses objectifs. Ce n'était pas son cas et on s'accrochait en permanence sur ce sujet là. Mais ni lui, ni moi ne voulions céder ». Des divergences qui se retrouvaient également sur le terrain, à en croire le récit de Bryant : « Tu penses qu'on devrait jouer de tel façon et que tu devrais avoir le ballon dans les mains ? Tu auras le ballon si tu bosses ! Il me réclamait le ballon et je lui répondais : 'Non, bosse !' », mais qui jamais n'ont entaché la relation professionnelle entre les deux hommes. « On a toujours été honnête, jamais nous sourions l'un devant l'autre pour ensuite parler par derrière, a ainsi précisé Kobe. On se disait les choses en face et on concluait par 'on en finit avec ça et on va gagner !' »

« Je ne dirais pas que c'est la fin »

L'entretien, long d'une vingtaine de minutes, était aussi l'occasion pour la légende du basket américain de parler de son club, et de son avenir. Le Black Mamba forfait jusqu'à la fin de saison et ne cumulant que 41 matchs sur les 135 derniers des Lakers, nombreux sont les fans pensant qu'il devrait arrêter sa carrière. Mais à 36 ans, Kobe n'y songe pas vraiment. « Je ne dirais pas que c'est la fin. Il y a 20 ans, je pensais que les Spurs étaient finis et regardez ces gars gagnent toujours ! », a-t-il argumenté en souriant. Et de continuer, toujours le sourire aux lèvres : « Pour répondre à cette question, non je ne pense pas que ce soit la fin de mon ère, j'aimerais connaitre la même renaissance ». L'homme aux 32 482 points (hors play-offs) ne raccrochera donc visiblement pas de sitôt, et sera de retour sur les parquets la saison prochaine pour perpétuer l'histoire des Lakers.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant