Lorraine : la campagne sur les déchets fait polémique

le
1
Lorraine : la campagne sur les déchets fait polémique
Lorraine : la campagne sur les déchets fait polémique

Les Chiennes de garde menacent de porter plainte contre le conseil général de Moselle pour une publicité publiée en quatrième de couverture du magazine du département au mois de février. Sous le slogan « Adoptez le régime minceur pour vos déchets », un tronc de femme enserré dans un sac-poubelle est posé à même le sol sur fond rose, au milieu de détritus dont une épluchure de banane.

Les féministes sont ulcérées par la symbolique dont le mauvais goût prend une tournure particulière à quelques jours de la Journée des droits des femmes, le 8 mars. « Il n'y avait aucune intention derrière cela, c'est une campagne pour la bonne cause », se défend le cabinet de Patrick Weiten, président du conseil général.

Une plainte auprès du Jury de déontologie publicitaire

La bonne foi est plaidée d'autant plus que cette campagne lancée sans anicroche au mois de novembre dernier a été imaginée sur les deux modes, féminin et masculin. En effet, pendant quinze jours, 350 affiches de 3 x 4 m ont été placardées en Moselle. Elles comportaient également l'image d'un buste d'homme dans un sac-poubelle, le tout sur fond bleu avec un trognon de pomme en lieu et place de la peau de banane. La campagne n'a soulevé alors aucun émoi, à l'exception d'un commentaire outré sur Facebook. Mais pas de quoi fouetter un chat.

Mais cette fois, le problème est plus sérieux. La publicité version femme est en effet ressortie dans le magazine mensuel. Et le message n'a pas échappé à la correspondante régionale des Chiennes de garde, qui a donc écrit sa colère sur son blog : « Il n'est pas tolérable que des fonds publics soient utilisés pour la promotion du sexisme. » Elle dénonce également l'utilisation de l'image d'un « corps de femme découpé, comme dans de sordides affaires de meurtre bien réelles ».

Les instances parisiennes de l'association Chiennes de garde ont, elles, assuré déposer une plainte contre cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3365316 le jeudi 6 mar 2014 à 09:59

    une banane rouge qu'on croque dedans , j'appelle ça une pomme !