Lorient - GFCO : Le Gazélec se réveille trop tard

le
0

Le Gazélec Ajaccio a attendu les dernières minutes du match à Lorient pour se lâcher. Si les résultats sur les autres terrains les ont directement emmenés en Ligue 2, les Gaziers auraient pu partir sur une meilleure note.

Le debrief

La Ligue 1, c’est fini pour le Gazélec. Mal engagés avant le début de cette 38eme journée de championnat, les Corses n’ont pas eu le droit au miracle pour sauver leur place dans l’élite. Les résultats sur les autres terrains n’ont pas été favorables mais, surtout, Ajaccio n’a pas fait le nécessaire pour se donner le droit d’y croire. Comment peut-on attendre les vingt dernières minutes d’un match face à un adversaire en roue libre pour s’enflammer ? Sur le synthétique du Moustoir, les Ajacciens n’ont presque jamais inquiété Benjamin Lecomte en 70 minutes, avant d’empiler les occasions de but. Sans jamais faire trembler les filets. Le symbole des limites du Gazélec cette saison. Une équipe dont on ne peut pas ignorer l’envie de bien faire, mais dont les capacités ont sans doute atteint leurs limites en Ligue 1. Comme beaucoup d’équipes cette saison, Lorient en a profité pour cette dernière journée de championnat, grâce à un but de Moukandjo, il faut le signaler, sur une superbe action.

Le film du match

6eme minute À la réception d’un centre, Mayi reprend de demi-volée à la limite de la surface mais sa frappe est trop écrasée pour inquiéter Lecomte. 14eme minute BLancé en profondeur, Jeannot élimine Maury sortit loin de sa ligne mais ne parvient pas à redresser son ballon depuis le côté gauche de la surface, qui touche le poteau droit avant de sortir. 25eme minute (1-0) Sur un dégagement de Lecomte, Jeannot monte au duel aérien pour dévier le ballon vers Cabot sur le côté gauche, qui lobe sa passe au-dessus d’un défenseur en direction de Moukandjo, dans la surface. L’attaquant frappe de volée, ne laissant aucune chance à Maury. 14eme minute Lancé en profondeur, Jeannot élimine Maury sorti loin de sa ligne mais ne parvient pas à redresser son ballon depuis le côté gauche de la surface, qui touche le poteau droit avant de sortir. 70eme minute En embuscade sur un coup-franc touché par personne, Tshibumbu est seul sur le côté des six mètres mais contrôle mal son ballon, ce qui permet à Lecomte de sortir boucher l’angle pour détourner la frappe. 77eme minute Sur un ballon qui traîne dans la surface, Pujol place sa tête hors de portée de Lecomte. Le ballon est touché par Bellugou et vient frapper le poteau. 78eme minute Pujol est à la réception d’un centre de Sylla, mais sa tête décroisée passe devant la cage et frôle le poteau gauche de Lecomte. 90+1eme minute Sur un corner, Tshibumbu vient placer sa tête au ras du poteau mais Lecomte se détend parfaitement sur sa gauche pour boxer le ballon hors du cadre.

Les joueurs à la loupe

Lorient Les Lorientais ont d’abord connu un match facile à gérer, avant de prendre le jus en fin de match. Avec ce scénario, LECOMTE a répondu présent dans son but, rassurant sa défense sur quelques sorties et réalisant l’arrêt du match à la 91eme minute. Comme lui, la charnière centrale LAUTOA - ROSE s’est montrée solide, permettant à GUERREIRO et KOFFI de jouer vers l’avant sur les côtés. Devant, MOUKANDJO n’a eu besoin que de 37 minutes de jeu pour inscrire un but, sur une magnifique action avec JEANNOT et CABOT, tous deux à leur avantage. Son remplacement sur blessure par BARTHELMÉ a servi à muscler le milieu de terrain, même si NDONG et BELLUGOU ont bien su aider leur défense, laissant à JOUFFRE la possibilité de se projeter vers l’avant. Gazélec Ajaccio Les attaquants ajacciens auront tout tenté, chacun leur tour. D’abord MAYI, joueur le plus remuant sur la première période, avant que PUJOL ne le remplace sur blessure à la pause. L’attaquant corse a touché le poteau sur une action de renard des surfaces. TSHIMBUMBU a lui perdu son duel face au gardien adverse, voyant plusieurs fois ses tentatives détournées hors des cages. Volontaire mais jamais en position de marquer, BOUTAÏB n’a pas pu peser sur le match. Même FILIPPI a tenté sa chance pour venir aider ses attaquants, sans être plus inspiré qu’au moment de négocier les balles en profondeur adverse avec son partenaire de charnière MARTINEZ. Comme eux, les latéraux SYLLA et TOURÉ n’ont pas brillé défensivement, plus à l’aise en attaquant. DJOKOVIC a beaucoup touché le ballon, sans en faire grand-chose. DUCOURTIOUX et YOUGA n’ont pas trouvé le moyen d’enflammer le match. Dans son but, MAURY ne peut rien sur le but. Il n’a pas eu grand chose à faire.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dans un match où les coups ont été rudes au début du match, M.Millot a rapidement sorti un carton jaune sur un contact plus impressionnant que méchant (Bellugou, 10eme). Il a ensuite laissé un peu plus faire, suivant la bonne tenue de la rencontre.

Ça s’est passé en coulisses…

- Les Lorientais se présentaient amoindris en attaque face au Gazélec, avec les absences de Mesloub et Waris. Le Goff et Paye étaient également blessés et Gassama, suspendu, n’a pas pu disputer son dernier match avec Lorient. Côté ajaccien, Bréchet et Larbi manquaient à l’appel, pour cause de blessure. - Le Gazélec Ajaccio n’a gagné aucun de ses 6 matchs cette saison face à un club breton (3 nuls, 2 défaites). Il avait perdu ses 2 précédents déplacements (1-2 à Guingamp et 0-1 à Rennes). - C’est seulement la deuxième victoire lorientaise lors de l’ultime journée de Ligue 1 (3 nuls, 7 défaites). La précédente datait du 10 mai 2010 contre Lille (2-1). Les Lorientais restaient sur 5 défaites de suite lors de la 38eme journée.

La feuille de match

L1 (38eme journée) / LORIENT - GAZÉLEC AJACCIO : 1-0

Stade du Moustoir (12 616 spectateurs) Temps froid - Pelouse synthétique Arbitre : M.Millot (5) But : Moukandjo (27ème) pour Lorient. Avertissements : Bellugou (10eme) pour Lorient - Tshibumbu (74eme) pour le Gazélec Ajaccio Expulsion : Aucune Lorient Lecomte (6) - Koffi (5), Lautoa (6), Rose (6), Guerreiro (5) - Bellugou (5), Ndong (5), Jouffre (5) puis Ben Khermis (68eme), Cabot (5) puis Philippoteaux, Jeannot (6) - Moukandjo (6) puis Barthelmé (37eme, 5 ) N'ont pas participé : Chaigneau (g), Karamoko, Mazikou, Fofana. Entraîneur : S.Ripoll Gazélec Ajaccio Maury (5) - Touré (5), Filippi (4), Martinez (4), Sylla (5) - Ducourtioux (4), Youga (4) puis Zoua (81ème), Djokovic puis Mangane (4) - Tshibumbu (5), Boutaïb (5), Mayi (5) puis Pujol (45eme - 5) N'ont pas participé : Goda (g), Le Moigne, Poggi, Chermiti. Entraîneur : T.Laurey
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant