Lorient : Féry comprend la colère de Gourcuff

le
0
Lorient : Féry comprend la colère de Gourcuff
Lorient : Féry comprend la colère de Gourcuff

Loïc Féry n'en veut pas à Christian Gourcuff d'avoir exprimé son mécontentement suite au départ de Mario Lemina à Marseille dans les dernières heures du Mercato. « Je pense que la déception de Christian Gourcuff est légitime, a avoué le président lorientais, mardi soir sur RTL. J'ai toujours échangé avec Christian Gourcuff sur les décisions sportives et quand je dis toujours, ça concerne aussi de devoir envisager le départ de Mario Lemina. Trente-six heures avant la fin du Mercato, j'ai informé Christian Gourcuff que deux clubs allaient peut-être nous faire des offres importantes sur deux de nos joueurs majeurs, dont Lemina, et donc que nous devrions certainement nous résoudre à accepter l'une de ces deux offres? »

Protéger l'institution FC Lorient

Le président lorientais, qui se dit tout autant déçu que son entraîneur d'avoir dû laisser filer l'un des grands espoirs du club, regrette en revanche que Christian Gourcuff ait fait part de sa déception devant la presse. « Le monopole de la déception n'appartient pas à Christian, nos supporters sont déçus, je suis profondément déçu. Ce sont les réalités du football. J'ai énormément de respect pour Christian Gourcuff, le FC Lorient lui doit énormément. Je suis d'ailleurs très heureux de travailler avec lui. C'est un entraîneur passionné, c'est un homme sincère. Je peux comprendre sa déception. Par contre, c'est la responsabilité des gens du club et de Christian aussi de protéger l'institution FC Lorient. Je lui ai dit, j'aurais souhaité qu'il ne réagisse pas publiquement comme il l'a fait, la situation n'est agréable pour personne. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant