Lorient : disparition de l'ancien commando Kieffer Louis Bégot, 94 ans

le
0
Lorient : disparition de l'ancien commando Kieffer Louis Bégot, 94 ans
Lorient : disparition de l'ancien commando Kieffer Louis Bégot, 94 ans

Louis Bégot, 94 ans, l'un des derniers survivants du commando Kieffer qui débarqua en Normandie en juin 1944, est décédé mardi à Lorient. Né le 7 mai 1921 à Vannes, ce quartier-maître de 1ère classe faisait partie des 177 Français libres qui débarquèrent le 6 juin 1944 sous les ordres du commandant Philippe Kieffer. Avec sa mort, ils ne sont aujourd'hui plus que sept commandos toujours vivants, selon le Musée des fusiliers marins et commandos de Lorient.

Louis Bégot était matelot sur le croiseur Duguay-Trouin en rade d'Alexandrie (Égypte) lorsqu'il a appris l'armistice de 1940. Le 1er septembre, il a déserté son bâtiment pour s'engager dans la France Libre, selon le musée qui diffuse un portrait sur sa page Facebook. Il est arrivé en Angleterre en 1941 et le 5 décembre 1942, il a rejoint la 1ère compagnie de fusiliers marins commandos de Kieffer. Il a débarqué le 6 juin en Normandie. «Lors de la violente contre-attaque allemande du 10 juin, il est grièvement blessé par l'éclat d'un obus de 88mm tiré par un blindé allemand qui lui arrache toute la partie inférieure du visage», rappelle le musée. Il a été évacué vers un hôpital anglais où il a passé deux ans, subissant 32 opérations chirurgicales, précise le musée.

VIDEO. L'histoire du commando Kieffer

Louis Bégot était Grand invalide de guerre et avait été élevé au grade de Commandeur de la Légion d'honneur en 2014. Médaillé militaire, Croix de guerre 39-45 avec palme, médaillé de la Résistance, il était aussi médaillé de la France libre, selon l'avis de décès publié dans la presse locale par sa famille qui annonce ses obsèques vendredi prochain.

Les 177 fusiliers marins des Forces françaises libres du commando Kieffer, intégré au Royal Marine Commando N° 4, sont les seuls Français en uniforme à avoir participé au débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944. Portant le nom du capitaine de corvette Philippe Kieffer, qui a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant